BFM Business

La SNCF veut mettre des bureaux à disposition dans ses gares

La SNCF va ouvrir des espaces pour permettre aux voyageurs de travailler quelques heures ou bien la journée entière.

La SNCF va ouvrir des espaces pour permettre aux voyageurs de travailler quelques heures ou bien la journée entière. - Dominique Saget- AFP

La SNCF expérimentera à compter du 18 juillet la formule Work and Station dans certaines gares d'Ile-de-France. Le concept? Proposer des espaces de travail pour éviter aux salariés des trajets trop longs, mais aussi désengorger les trains.

Et si les gares n'étaient plus des lieux de transit pour aller au boulot, mais des espaces de travail? Difficile à croire quand on voit la fourmilière que sont ces lieux aux heures de pointe. Mais c'est en tout cas la volonté de la SNCF qui va ouvrir dans 21 gares d'lle-de-France des espaces de co-working. La formule Work and Station sera lancée l'année prochaine, mais une phase de test s'ouvre dès le 18 juillet. Il sera possible de réserver des bureaux dans des espaces déjà existants à Maisons-Laffite, Cergy-Préfecture, Montigny-le-Bretonneux, Alfortville, Noisy-le-Grand et Montereau, rapporte France Info.

L'objectif final est de créer des espaces de bureaux d'environ 1.000 mètres carrés, qui seront construits au-dessus des parkings des gares. Les travailleurs y trouveront tout le confort nécessaire pour vaquer à leurs occupations: des open space insonorisés équipés de Wi-fi, des bureaux fermés et des salles de réunion équipées pour les visio-conférences. Les entreprises pourront choisir de louer ces bureaux afin de les proposer à leurs salariés, mais des salles destinées au co-working seront aussi mises en place.

Un million de Franciliens prennent le train quotidiennement

Enfin, certains espaces de plus petites dimensions seront aussi ouverts directement dans les gares, et seront mis à disposition gratuitement des voyageurs qui veulent travailler pour quelques heures ou bien sur la journée.

L'objectif de la SNCF est naturellement de tirer une source de revenu supplémentaire de son patrimoine immobilier. Mais ce n'est pas tout: l'entreprise espère alléger les temps de transport des Franciliens et aussi réduire la saturation de ses trains en heure de pointe. Un million de Franciliens empruntent chaque jour une ligne du réseau SNCF Île-de-France pour se rendre à Paris ou dans un des départements de la petite couronne.

C.C.