BFM Business

La grève des cheminots pourrait se prolonger en juillet et août

Les cheminots pourraient poursuivre leur mouvement au-delà du 28 juin. (image d'illustration)

Les cheminots pourraient poursuivre leur mouvement au-delà du 28 juin. (image d'illustration) - Philippe Lopez - AFP

Les syndicats de la SNCF envisagent de poursuivre leur bras de fer contre la réforme ferroviaire cet été. De nouvelles journées de grève pourraient impacter les départs en vacances de juillet et août.

Alors que s'ouvre, ce dimanche soir, le cinquième épisode de grève à la SNCF, les syndicats de cheminots laissent entendre que leur mouvement pourra être plus long que prévu.

"On étudie un calendrier. On souhaite prévenir les Français le plus tôt possible pour qu'ils puissent organiser leurs vacances", indique une source syndicale dans les colonnes du Parisien

D'après le quotidien, l'éventuelle prolongation de ce mouvement de grève sera l'une des questions abordées cette semaine par l'intersyndicale CGT, Unsa, Sud Rail et CFDT.

"Ce gouvernement ne veut rien négocier, c’est lui qui nous pousse à prolonger en juillet et août", insiste un responsable syndical dans l'édition de ce dimanche.

La décision appartient "aux cheminots" estime Philippe Martinez 

Pour rappel, le conflit opposant les salariés de la SNCF au gouvernement a débuté le 3 avril, au rythme de journées travaillées et deux jours de grève par semaine, et doit se terminer le 28 juin prochain.

-
- © -

Invité de BFM Politique ce dimanche, Philippe Martinez n'a pas exclu que le mouvement de grève se prolonge au cours de l'été. Le secrétaire général de la CGT a simplement rappelé qu'il appartient "aux cheminots de décider s'ils poursuivent ou non leur mouvement entamé début avril". 

Philippe Martinez a, par ailleurs, précisé qu'il y a "des assemblées générales organisées à chaque fin de journée (de grève, ndlr) pour savoir si le processus est maintenu."

Guillaume Pepy ne croit pas à la grève l'été 

Le patron de la SNCF a lui tenté de rassurer les usagers, en garantissant des trains pour ceux qui passent des examens et en assurant que la grève ne continuerait pas durant l'été. 

"Il n'y aura pas de grève cet été car les cheminots sont des gens responsables", a déclaré Guillaume Pepy lors de l'émission Grand Jury RTL/Le Figaro/LCI.

Guillaume Pepy a également annoncé la création d'un poste de commandement, un "PC exam'", dans le but "de travailler avec les recteurs, les universités, pour pouvoir garantir les trains qui desservent les salles d'examen. On accompagnera aussi les élèves avec des volontaires, les fameux gilets rouges, car ça va créer du stress", a-t-il précisé. 

A.M.