BFM Business

Grèves Air France et SNCF: ce qui vous attend ce week-end

Le week-end du 28 et 29 avril s'annonce compliqué pour les passagers de la SNCF et d'Air France. (image d'illustration)

Le week-end du 28 et 29 avril s'annonce compliqué pour les passagers de la SNCF et d'Air France. (image d'illustration) - Bertrand Langlois - AFP

La sixième séquence de grève à la SNCF des 28 et 29 avril risque une nouvelle fois d'engendrer de fortes perturbations dans les gares. Du côté d'Air France, les vols seront assurés normalement.

La grève des cheminots reprend en cette fin de semaine. Samedi 28 avril et dimanche 29 avril marqueront les onzième et douzième jours de protestation des salariés de la SNCF contre la réforme ferroviaire. Cette sixième séquence de grève (débutant dès vendredi soir) coïncide cette fois-ci avec la fin des vacances scolaires de printemps de la zone C... et le pont du 1er mai.

Si la SNCF n'a pas encore communiqué ses prévisions de trafic pour ce week-end, depuis début avril, le mouvement initié par l'intersyndicale CGT, Unsa, CFDT, SUD-Rail (sous la forme de trois jours travaillés suivis de deux journées au point mort) perturbe fortement le trafic des trains. 

Pour rappel, lundi 23 avril, au début de la cinquième séquence de grève, seuls 35% des TGV, 30% des Intercités, 40% des TER, RER et Transilien ont circulé. Or, selon la direction, le taux de grévistes était ce jour-là à son plus bas niveau depuis le début du conflit. La compagnie ferroviaire ayant recensé 17,45% de participants, dont 62,6% de conducteurs. 

L'instabilité chez Air France 

Dans le transport aérien, la grève menée par les personnels d'Air France ne se confondra pas ce week-end avec celle des cheminots. Aucun préavis n'ayant été déposé pour les 28 et 29 avril, la crise qui oppose salariés et direction de la compagnie aérienne depuis le 22 février ne devrait toucher aucun vol. 

À chacune des onze journées de grève, la direction d'Air France a dû annuler au moins un quart des vols, occasionnant selon elle une perte estimée "à près de 300 millions d'euros". Une facture qui pourrait s'alourdir. 

Après avoir formulé plusieurs propositions -rejetées par l'intersyndicale- la direction a invité l'ensemble des salariés à s'exprimer via un vote sur une éventuelle sortie de crise. En réponse, les syndicats ont déposé quatre nouveaux préavis. L'intersyndicale d'Air France a fixé aux 3 et 4 mai puis aux 7 et 8 mai les prochaines journées de grève pour la revalorisation de leurs salaires.

-
- © -
Antonin Moriscot Journaliste BFMTV