BFM Business

Grève SNCF: le soutien de l'opinion progresse mais reste minoritaire

Les Français sont désormais 46% à soutenir la grève de la SNCF, un jour avant son commencement. C'est plus qu'il y a deux semaines. Ils sont en revanche 72% à voir le gouvernement aller jusqu'au bout de sa réforme.

Le soutien à la grève SNCF, qui commence ce lundi soir, progresse dans l'opinion mais demeure minoritaire, avec 46% de Français qui trouvent le mouvement "justifié", selon un sondage Ifop pour le Journal du dimanche.

Les 14-15 mars, la grève contre le projet de réforme de la compagnie ferroviaire était "justifiée" pour 42% des Français, une proportion qui a grimpé à 44% les 20-21 mars avant d'atteindre 46% les 30-31 mars.

Le soutien à la réforme reste majoritaire puisque 51% des personnes interrogées souhaitent "que le gouvernement aille jusqu'au bout de la réforme telle qu'elle a été annoncée". Elles sont 72% à penser "que le gouvernement ira jusqu'au bout sans céder aux grévistes".

La CGT (1er syndicat du groupe), l'Unsa (2e) et la CFDT (4e) ont appelé les cheminots à faire grève de lundi à 19 heures jusqu'à 8 heures jeudi. C'est le premier des préavis de deux jours de grève sur cinq qu'ils pourraient déposer jusqu'à fin juin pour contrer la réforme de la SNCF voulue par le gouvernement.

SUD Rail (3e syndicat) a déposé de son côté un préavis de grève illimitée, reconductible par 24 heures, qui débutera à 20 heures lundi.

Sondage réalisé par téléphone les 30 et 31 mars auprès d'un échantillon de 954 personnes représentatives de la population française (méthode des quotas).

Jé. M. avec AFP