BFM Business

Grève contre la loi Travail: les transports faiblement perturbés jeudi

Le RER B va subir des perturbations ce jeudi, à la suite d'un préavis de grève déposé par la CGT.

Le RER B va subir des perturbations ce jeudi, à la suite d'un préavis de grève déposé par la CGT. - Geoffroy Van der Hasselt - AFP

"La mobilisation contre le projet de réforme du travail va conduire à l'annulation de 20% des vols à Orly, et des retards dan plusieurs autres aéroports. Du côté de la SNCF, 90% des trains devraient circuler."

Pour cette nouvelle journée de protestation contre le projet de loi El Khomri, les perturbations dans les transports devraient être limitées. Malgré tout, certains points chauds subsistent.

A Paris, la manifestation partira de Denfert-Rochereau à 14h00 en direction de la place de la Nation.

La direction générale de l'Aviation civile (DGAC) a recommandé mercredi aux compagnies aériennes de "réduire leur programme de vols de 20% pour l'aéroport d'Orly". Elle prévoit également "des perturbations sur l'ensemble du territoire".

Air France a annoncé de son côté que la compagnie prévoyait d'assurer la totalité des vols long-courriers, la totalité des vols depuis et vers Paris-Charles de Gaulle et 80% des vols domestiques de et vers Paris-Orly. La compagnie prévient toutefois sur son site que "des retards et annulations de dernière minute ne sont pas à exclure".

Le RER B fortement perturbé

Concernant les transports publics franciliens, la RATP a fait savoir que le trafic sera normal jeudi sur les lignes de métro et du RER A, mais "perturbé" sur le RER B, en raison d'un préavis déposé par la CGT.

Sur cette ligne, un train sur deux sera en circulation entre la gare du Nord et Aéroport Charles de Gaulle/Mitry-Claye, ainsi que deux sur trois entre gare du Nord et Saint-Rémy Lès Chevreuse/Robinson.

La RATP prévoit en outre un trafic "quasi normal" pour les bus et tramways.

De son côté, la SNCF, dont le trafic a été fortement perturbé par une grève unitaire mardi, a indiqué que "plus de 90% des trains vont rouler sur l'ensemble du pays" jeudi. La compagnie ferroviaire prévoit un trafic normal sur les lignes internationales, les TGV, ou encore les RER C et D en région parisienne.

Pour la quatrième fois en moins de deux mois, salariés, étudiants et lycéens sont appelés à descendre dans la rue jeudi pour réclamer le retrait du projet de loi travail, à l'appel de sept syndicats (CGT, FO, FSU, Solidaires, Unef, UNL et Fidl). Pour le numéro 1 de Force ouvrière, la mobilisation n'a pas de raison de faiblir. "Ça ne s'essouffle pas parce qu'il y a de vrais problèmes sur cette loi. Notamment un problème clef de l'inversion de la hiérarchie des normes", permettant que les accords d'entreprise l'emportent sur les accords de branche, "facteur d'inégalité et facteur de précarité", a déclaré sur France Info Jean-Claude Mailly.

Y.D. avec AFP