BFM Business

GM licencie au Brésil

GM va licencier dans son usine de Sao José dos Campos

GM va licencier dans son usine de Sao José dos Campos - -

General Motors a annoncé la fermeture d'une chaine de montage au Brésil. 450 salariés pourraient être inquiétés.

General Motors dégraisse. General Motors (GM) Brésil a de nouveau licencié des salariés dans l'une de ses unités de Sao José dos Campos, dans l'Etat de Sao Paulo.

"Selon l'accord du 28 janvier 2013 passé avec le syndicat des métallurgistes, GM annonce la fermeture des activités de la chaîne de montage de véhicules de passagers à la fin décembre 2013", indique-t-il dans un communiqué ce dimanche 29 décembre.

"Fin juillet 2012, avec la fin de la production des modèles Corsa, Meriva et Zafira, la poursuite des opérations de l'usine automobile n'était plus viable", explique GM.

1.000 salariés quitteront l'usine en 2013

Le président du syndicat des métallurgistes, Antonio Ferreira Barros, a déjà menacé de saisir la justice, car selon lui GM a rompu l'accord en fermant la chaîne de montage.

GM ne mentionne pas le nombre d'employés licenciés mais selon le syndicat, la direction parlait d'un excédent de 450 personnes.

Les lettres de licenciements à partir du 31 décembre, ont commencé à arriver samedi chez les ouvriers qui étaient en vacances, a indiqué dimanche le site d'informations G1.

Il s'agit de la deuxième vague de licenciements à l'usine de Sao José dos Campos, après celle de mars, qui concernait 598 salariés.

L'entreprise avait lancé en octobre un programme de départs volontaires auquel 300 employés avaient adhéré.

Au total, plus de 1.000 salariés quitteront l'unité en 2013, selon G1.

D. L. avec AFP