BFM Business

General Motors sort du capital de PSA

PSA et General Motors n'ont plus de liens capitalistiques.

PSA et General Motors n'ont plus de liens capitalistiques. - -

Le constructeur américain a annoncé, ce jeudi 12 décembre, avoir vendu l'intégralité des 7% qu'il détenait dans PSA. Une manœuvre qui prépare le terrain à une future augmentation de capital du groupe français.

Il n'y a plus de lien capitalistique entre PSA et General Motors. Le constructeur américain a annoncé, ce jeudi 12 décembre, avoir vendu la totalité des 7% qu'il détenait dans le capital du groupe français dans un bref communiqué.

General Motors (GM), qui avait acquis cette participation début 2012 lorsque les deux sociétés ont annoncé leur alliance, ne précise pas à quel cours elle a cédé ses parts.

"Notre participation était destinée à soutenir les efforts de PSA pour augmenter son capital à l'époque de la création de l'alliance. Ce soutien n'est plus nécessaire", écrit le groupe dans le communiqué.

Préparer le terrain

GM précise "que l'alliance demeure forte" en se basant désormais exclusivement sur un nombre restreint de projets industriels.

De fait, la cession des parts de GM prépare le terrain à la future augmentation de capital de PSA. Ce même jeudi, le constructeur français a confirmé qu'il cherchait à procéder à cette augmentation, citant le chinois Dongfeng comme partenaire potentiel, un nom qui circule depuis plusieurs mois dans les médias.

PSA avait précisé que GM avait donné son feu vert à cette possible augmentation de capital, qui vise à renforcer la marque au Lion, cette dernière perdant environ 100 millions d'euros d'argent frais par mois.

Selon les dernières informations de presse, lors de cette augmentation de capital, Dongfeng entrerait au capital de PSA à hauteur de 20% et l'Etat prendrait une part identique. Le groupe léverait alors entre 3 et 4 milliards d'euros.

J.M.