BFM Business

PSA pourrait vendre Faurecia pour s'allier avec Dongfeng

Le rapprochement de PSA avec Dongfeng est toutefois encore loin d'être acquis.

Le rapprochement de PSA avec Dongfeng est toutefois encore loin d'être acquis. - -

Le groupe français envisagerait de céder les 57% qu'il détient dans sa filiale, dans le cas d'un rapprochement avec le constructeur chinois. C'est ce que rapportent des sources citées par l'agence Reuters, ce vendredi 15 novembre

C'est l'un des serpents de mer liés à PSA. Si l'on en croit des sources proches du dossier citées par l'agence Reuters, ce vendredi 15 novembre, le groupe français pourrait céder les 57% qu'il détient dans sa filiale, l'équipementier Faurecia, dans le cadre d'un rapprochement avec le constructeur chinois Dongfeng.

Reuters rapporte ainsi que Faurecia a demandé à une banque-conseil de se pencher sur un tel scénario. La cession pourrait s'opérer sur le marché, auprès d'un fonds de capital-investissement ou encore auprès d'un industriel.

Les discussions n'en sont toutefois encore qu'à un stade très préliminaire et restent subordonnées à la réussite du projet de rapprochement entre le constructeur automobile français et Dongfeng, précisent les sources citées par l'agence.

Une possibilité parmi d'autres

PSA a déjà, ces dernières années, réduit sa présence au capital de Faurecia. Toutefois cette nouvelle hypothèse concernant le constructeur français est à prendre avec des pincettes.

En février dernier, la rumeur d'une vente de Faurecia s'était fait pressante après que des analyste financiers ont publié des notes suggérant cette possibilité. Le 12 février, Yann Delabrière, le PDG de Faurecia, avait même affirmé à BFM Business que son groupe était prêt "à toute éventualité", y compris une cession par PSA.Le constructeur automobile avait alors coupé court en assurant que Faurecia "n'était pas à vendre".

Enfin, le rapprochement entre PSA et Dongfeng n'est qu'une possibilité parmi d'autres. Selon nos informations, le groupe pourrait également céder la moitié de sa banque, PSA Finance, à Banco Santander pour se renforcer.

J.M.