BFM Business

Elon Musk commence à creuser ses réseaux de transports souterrains

Boring, la société lancée par Elon Musk en mars dernier pour créer des routes souterraines, a reçu sa foreuse. L’engin qui pèse 1.200 tonnes et mesure 120 mètres de long va percer des tunnels de 20 mètres de diamètre en Californie.

En mars dernier, Elon Musk annonçait par un tweet le lancement de Boring, une entreprise de travaux publics créant des routes souterraines pour désengorger la circulation. Depuis ce message, difficile de savoir où en était ce projet. Mais, de toute évidence, il avance bien.

Pour preuve, une foreuse monumentale vient d’être livrée chez SpaceX sur le site d’Hawthorne en Californie. Cette machine de 1.200 tonnes devrait bientôt commencer le perçage d’un tunnel de 20 mètres de diamètre, qui démarrera donc sur le site de la société de lanceurs spatiaux du milliardaire.

Aucun tracé n'a encore été dévoilé

Reste à dévoiler le tracé de ces nouvelles voies. En Californie, le sous-sol appartient aux propriétaires des terrains. Boring va-t-elle négocier avec chacun d’entre eux, et les dédommager pour faire passer ses tunnels? Ou bien la société a-t-elle l’autorisation de l’État pour installer ses infrastructures sous des réseaux de canalisations déjà existants?

Boring n’a pas évoqué publiquement cette contrainte, mais de toute évidence, elle dispose des autorisations nécessaires pour lancer le projet qui a reçu l’aval de Donald Trump. D’ailleurs, comme l'a dévoilé en images sur son compte Instagram un salarié de SpaceX, les travaux ont déjà démarré pour installer à 15 mètres sous terre cette machine de plus de 120 mètres de long sur laquelle Boring a inscrit son logo.

Un réseau ferroviaire pour des trains supersoniques

Financièrement, le projet Boring est appuyé par le gouvernement américain dans le programme de modernisation des infrastructures. Mais aussi, selon Bloomberg, par la banque d’investissement Blackstone et le fonds Carlyle, qui auraient déjà planifié le budget nécessaire pour assurer les travaux. 

Ce nouveau projet d’Elon Musk consisterait à créer un nouveau réseau routier pour soulager les routes californiennes totalement bloquées par des embouteillages. Ces nouvelles voies seront réservées uniquement aux véhicules électriques. Le dirigeant a aussi l'intention de créer un réseau ferroviaire pour les trains supersoniques Hyperloop.

Rappelons qu'Elon Musk est le patron de Tesla Motors, de SpaceX et de Solar City, et que c'est lui qui a initié le projet Hyperloop qui a été mis en oeuvre par deux entreprises hors de son contrôle. En lançant cette idée de trains à très haute vitesse propulsés dans des tubes sous-pression, il expliquait à l'époque qu'il était trop occupé pour se lancer dans une nouvelle aventure industrielle.

https://twitter.com/PascalSamama Pascal Samama Journaliste BFM Éco