BFM Business

Ecotaxe: lundi noir sur les routes de France

Samedi, les routiers se sont mobilisés contre l'écotaxe. Ils envisagent de placer des barrages filtrants lundi 2 décembre.

Samedi, les routiers se sont mobilisés contre l'écotaxe. Ils envisagent de placer des barrages filtrants lundi 2 décembre. - -

Plusieurs axes routiers seront "fortement perturbés" lundi matin, en raison d'un nouveau mouvement des routiers contre l'écotaxe et d'opérations escargot des centres équestres contre la hausse de la TVA.

Après la mobilisation de samedi, les routiers n'entendent pas en rester là pour exprimer leur mécontentement contre l'écotaxe. Plusieurs axes routiers seront ainsi "fortement perturbés" lundi matin, en raison d'un nouveau mouvement. Par ailleurs, le trafic en région parisienne devrait également être ralenti par des opérations escargots des centres équestres contre la hausse de la TVA, préviennent dimanche le Centre national d'informations routières (Cnir) et la préfecture de police de Paris.

Routiers et poney

En Ile-de-France. "De fortes perturbations sont envisagées" sur les autoroutes et le réseau secondaire. La préfecture de police "conseille vivement aux automobilistes de différer leurs déplacements et de privilégier les transports en commun, et, pour les poids lourds, de contourner les autoroutes" concernées.

Quelles autoroutes sont concernées? Les autoroutes A13, A10, A6, A6a et b, A4, A1 et A170 ainsi que le périphérique parisien seront notamment perturbés entre 6h et 15h par des opérations escargot des responsables des centres équestres, contre la hausse de la TVA de 7% à 20%.

Selon Pascal Mulet-Querner, porte-parole du collectif Equitation en péril, "des centaines de véhicules" vont "converger vers le Salon du cheval à Villepinte en Seine-Saint-Denis".

A15 et A4 aussi. Les secteurs nord-ouest et est francilien seront également "fortement" touchés et l'A15 et l'A4 "fortement ralenties" par un nouveau mouvement des transporteurs routiers contre l'ecotaxe. "Des perturbations ne sont pas non plus exclues sur le reste du réseau", y compris les routes secondaires d'Ile-de-France, précise le Cnir.

Cette fois-ci, c'est le collectif indépendant de chauffeurs routiers "Alain Spinelli" qui a appelé à des actions, après des opérations similaires samedi organisées par l'organisation patronale de transporteurs OTRE.

Deux points de barrages filtrants

Les manifestants "envisagent d'occuper deux voies de gauche et de laisser libre la voie de droite aux usagers sur deux points de barrages filtrants": à Coissy-Beaubourg (Seine-et-Marne), avec un départ en convoi vers l'A4 (sens province-Paris), et à Cergy-Pontoise (Val-d'Oise) avec ensuite un départ sur l'A15 (sens province-Paris).

En province. La circulation risque d'être fortement perturbée aux abords de la métropole lilloise (sur l'A25 dans les deux sens, la N41 et la RD652 rocade nord-ouest), précise le Cnir qui conseille "d'éviter le réseau autoroutier de l'agglomération".

Dans le Sud, des routiers défileront à partir de 7h sur les autoroutes A7, A55 et RN 568 entre Vitrolles et Fos-sur-Mer, dans les Bouches-du-Rhône, dans les deux sens de circulation.

D'autres manifestations devraient également entraîner des difficultés sur l'A47 (axe de liaison Saint-Étienne/Lyon), dans les deux sens de circulation dans le secteur de Givors.

M. R. avec AFP