BFM Business

Cazeneuve en faveur d'une "expérimentation" de la limitation à 80 km/h

Bernard Cazeneuve, le 25 avril 2014.

Bernard Cazeneuve, le 25 avril 2014. - -

Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazneuve souhaite limiter l'expérience à des "segments très accidentogènes". Le ministre a précisé qu'il allait étudier le rapport du CNSR, puis faire le point avec les préfets.

Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazneuve, a plaidé lundi pour une "expérimentation" de la limitation à 80 km/h sur certaines routes routes "très accidentogènes".

A l'issue d'une réunion du Conseil national de la sécurité routière (CNSR), Bernard Cazeneuve a estimé que cette mesure "ne peut être envisagée que de façon expérimentale et sur des segments très accidentogènes. Il faut prendre le temps de la pédagogie".

"Une mesure, quelle qu'elle soit, ne peut être bien appliquée que si elle est comprise", a-t-il ajouté.

Une expérimentation sur quelques segments routiers

Le ministre a précisé qu'il allait d'abord recevoir officiellement un rapport du CNSR, puis rencontrer l'ensemble des parties intéressées au dossier, et enfin faire le point avec les préfets avant de lancer des expérimentations de cette nouvelle limitation de vitesse sur quelques segments du réseau routier à deux voies, connus pour être particulièrement dangereux.

Selon les experts, cette mesure, bien qu'impopulaire, pourrait permettre d'épargner de 350 à 400 vies par an. Le but du gouvernement est de faire passer le nombre de morts sur les routes en dessous de la barre des 2.000 d'ici à 2020, contre 3.268 en 2013.

S. C. avec AFP