BFM Business

Bruxelles interdit à Ryanair de racheter Aer Lingus

Ryanair va faire appel de la décision de Bruxelles, qui lui interdit de racheter Aer Lingus.

Ryanair va faire appel de la décision de Bruxelles, qui lui interdit de racheter Aer Lingus. - -

La Commission européenne a officiellement décidé d'interdire le rachat de la compagnie aérienne Aer Lingus par sa concurrente Ryanair, mercredi 27 février. Cette dernière dénonce une "décision politique".

C'est désormais officiel: la Commission européenne met son véto à la prise de contrôle de la compagnie irlandaise Ryanair sur sa concurrente Aer Lingus.

Bruxelles a annoncé sa décision, mercredi 27 février, estimant que cela aurait "porté préjudice aux consommateurs en créant une situation de monopole ou de position dominante".

Il y a 15 jours, la compagnie aériennne low cost avait déjà affirmé que l'institution lui opposerait une nouvelle interdiction, après celles de 2007 et 2009. Toujours au motif de "problèmes potentiels de concurrence".

Les mesures correctives proposées par Ryanair n'ont pas apporté "de réponse satisfaisante aux problèmes" que cette fusion aurait entraîné, a expliqué la Commission, soulignant que les parts de marché cumulées des deux compagnies représentaient 87% des vols court-courrier au départ de Dublin.

Ryanair va faire appel

De son côté, Ryanair a dénoncé une décision qu'elle juge "politique" de la part de l'Union européenne, et a annoncé son intentention de faire appel.

"Nous regrettons que cette interdiction soit manifestement motivée par de petits intérêts politiques plutôt que par des inquiétudes concernant la concurrence et nous pensons que nous avons des raisons solides pour faire appel et casser cette interdiction d'ordre politique", a ainsi dénoncé le responsable de la communication de la compagnie, Robin Kiely, dans un communiqué.

Y.D.