BFM Eco

Bientôt des "dents" sur les portes du RER E pour décourager les mauvais comportements

Des dents dessinées sur la porte des RER doivent inciter à moins retenir les portes.

Des dents dessinées sur la porte des RER doivent inciter à moins retenir les portes. - Capture BFM Paris

Avec une ruse visuelle, la SNCF veut inciter les voyageurs à ne plus retenir les portes des trains qui se referment.

Un simple dessin transforme les portes du RER E en mâchoire menaçante. Les utilisateurs de cette ligne pourront bientôt découvrir ce nouveau dispositif mis en place par la SNCF à l’entrée des voitures.

L’objectif est de faire diminuer la pratique qui consiste à retenir les portes du train alors qu’elles sont sur le point de se refermer. Cette habitude des voyageurs qui montent à la dernière seconde contribue à entraîner des micro-retards des trains qui finissent par se répercuter. Evidemment le voyageur ne se fera pas mordre par la mâchoire de la porte, mais cette petite ruse pourrait par automatisme faire hésiter les voyageurs.

Changer le comportement grâce à des astuces visuelles

Cette technique de la SNCF, appelée "nudge" consiste à faire changer le comportement sans que l’utilisateur s’en rende compte grâce notamment à des astuces visuelles. "Au lieu de mettre un sens interdit qui donne bien l’idée qu’on n’a pas le droit d’y aller mais qu’il y a bien un chemin, on met un panneau voie sans issue. On a baissé de 50% le mauvais sens d’utilisation sur l’un de nos souterrains", expliquait en juin dernier à Franceinfo Alain Krakovitch, directeur général de SNCF Transilien.

Parmi les exemples de "nudge" qui ont fait leur preuve, une technique utilisée dans les toilettes de l'aéroport d'Amsterdam pour améliorer la propreté. Une fausse mouche peinte dans les urinoirs a permis de faire baisser de 80% les dépenses de nettoyage. Le stratagème aurait en effet incité ces messieurs à moins viser à côté.

C. B