BFM Business

Air France ne renflouera pas Alitalia

Alitalia va devoir se passer d'Air France-KLM pour son augmentation de capital.

Alitalia va devoir se passer d'Air France-KLM pour son augmentation de capital. - -

Le groupe Air France-KLM a annoncé, jeudi 14 novembre, qu'il ne participerait pas à l'augmentation de capital de la compagnie italienne. Selon lui, les conditions de restructuration financière n'ont pas été remplies.

Alitalia ne pourra pas compter sur Air France-KLM pour se renflouer. Le groupe franco-néerlandais a en effet annoncé, jeudi 14 novembre, qu'il refusait de souscrire à l'augmentation de capital de la compagnie italienne. Il a cependant confirmé son engagement auprès de sa partenaire en difficulté.

"Air France-KLM ne souscrira pas à l'augmentation de capital. En effet, même si le volet industriel du nouveau plan présenté hier (mercredi, ndlr) par Alitalia va dans la bonne direction et reçoit le plein soutien d'Air France-KLM, les indispensables mesures de restructuration financières ne sont toujours pas réunies", indique le groupe dans un communiqué.

La participation d'Air France dépréciée

Air France-KLM avait annoncé, le 31 octobre dernier, avoir entièrement déprécié sa participation de 25% à la suite du projet d'augmentation de capital de la compagnie italienne, dont il est le principal actionnaire.

Le PDG du groupe franco-néerlandais, Alexandre de Juniac, s'était notamment dit "offensé" et "découragé" de ne pas avoir été davantage associé aux discussions concernant l'avenir d'Alitalia.

Air France-KLM, lui-même en restructuration depuis près de deux ans, a toutefois ajouté qu'il avait "l'intention, à l'issue de l'augmentation de capital, de convertir ses obligations convertibles" en actions. 

"Cette opération permettra d'améliorer les fonds propres d'Alitalia tout en conservant des liens étroits au travers de la participation d'Air France-KLM au capital d'Alitalia", commente-t-il dans le communiqué.

"Air France-KLM confirme son engagement à rester un partenaire loyal et sérieux d'Alitalia, dans la continuité du partenariat industriel actuellement en place", explique en outre le groupe aérien, rappelant que ce partenariat, conclu en 2009 pour une durée de huit années, "présente de nombreux atouts pour les deux entreprises".

Air France-KLM détiendra au maximum 10% du capital d'Alitalia après l'augmentation de capital, a déclaré une source proche du dossier à Reuters.

Y. D.