BFM Business

Vers une scission de Samsung ?

Samsung est sur le point de se lancer dans une opération séduction vis-à-vis de ses actionnaires.

Samsung est sur le point de se lancer dans une opération séduction vis-à-vis de ses actionnaires. - Tobias Schwarz-AFP

Samsung doit dévoiler ce mardi un plan visant à satisfaire ses actionnaires. Le géant industriel coréen pourrait opter pour sa scission que préconise depuis des semaines, le fonds activiste Elliot.

Samsung va-t-il bientôt bouleverser sa structure d'entreprise pour séduire ses actionnaires? Le conseil d’administration du conglomérat industriel coréen doit se réunir ce mardi, croit savoir le journal Seoul Economic Daily, pour étudier sa scission. Il tiendra une conférence par téléphone dans la foulée pour expliquer les décisions ayant pour visée principale d'offrir plus de valeur aux actionnaires.

Le groupe coréen étudie sérieusement la possibilité de scission en deux, comme l'avait proposé le fonds activiste américain Elliott Management début octobre 2016, pour améliorer sa valorisation en Bourse. Ce fonds activiste demande à ce que l'entreprise se scinde en une holding cotée et une autre société réunissant les activités opérationnelles. Elliott Management détient 0,6% de Samsung.

Cette opération séduction vis-à-vis des actionnaires intervient au moment même où le géant coréen change de dirigeant. Jay Y. Lee, 48 ans a pris les commandes officieuses du groupe, après avoir intégré officiellement fin octobre le conseil d'administration de Samsung Electronics. Une nomination qu'il est difficile de ne pas mettre au compte du fiasco industriel monumental du Galaxy Note 7. 

Le géant coréen est également empêtré dans un scandale d'État qui secoue la présidente du pays. Samsung Group est soupçonné d'avoir soudoyé Choi Soon-Sil, l'amie de 40 ans de la présidente Park Geun-Hye, pour obtenir le feu vert du gouvernement à une fusion controversée réalisée en 2015. Les enquêteurs du parquet ont perquisitionné les locaux du Bureau des stratégies futures de Samsung, qui supervise toutes les décisions importantes du conglomérat.

Frédéric Bergé