BFM Business

Un YouTubeur construit des accessoires en Lego pour sa Switch

Un YouTubeur a construit des accessoires en légo pour sa Switch

Un YouTubeur a construit des accessoires en légo pour sa Switch - Capture d'écran

Un designer Néo-Zélandais s'est amusé à construire des accessoires en Lego pour sa console Nintendo Switch. Il pourrait presque rivaliser avec le kit Nintendo Labo, qui propose le même service, version carton.

Il fallait avoir l’idée. Un designer industriel néo-zélandais, Vimal Patel, a combiné des Lego à des pièces de plastique imprimées en 3D pour construire des accessoires inédits pour sa Nintendo Switch. Cette console connaît un vrai succès avec 911 000 d’exemplaires vendus en France en 44 semaines d’existence, et plus de 10 millions dans le monde.

Nintendo a présenté en début d’année Nintendo Labo, un kit de petits morceaux en cartons vendu environ soixante euros. Une fois assemblés, ils deviennent des accessoires pour la console: une moto, un piano, une canne à pêche… Mais l’invention du YouTubeur est presque à la hauteur de celle de l’entreprise japonaise.

Le Néo-Zélandais n'en est pas à sa première construction en Lego, comme le montre son site internet. Mais cette fois, son travail n'est pas seulement décoratif, il est aussi utile. Par exemple, la Switch possède une béquille pour la maintenir droite. Mais ce système n’est pas très performant. Le designer industriel construit donc des pieds de chaque côté pour stabiliser correctement la console.

Probablement plus pour se lancer un défi technique que pour créer un vrai accessoire, il construit également un volant. Un engin rigolo mais pas très utile puisque la paire est vendue une quinzaine d’euros seulement en boutique.

Si elle était commercialisée, l'invention du passionné des Lego serait certainement moins chère que le Nintendo Labo, vendu environ soixante euros. Le plastique reste toutefois beaucoup moins écologique que le papier utilisé par Nintendo.

Pauline Dumonteil