BFM Business

Un iPhone bloqué pour 47 ans: le bug du 1er janvier 1970 réapparaît en Chine

En Chine, un iPhone a été bloqué pour 47 ans. Ce n'est pas une mauvaise manipulation, mais le retour d'un bug incontrôlable qui frappe les smartphones d'Apple.

En Chine, un iPhone a été bloqué pour 47 ans. Ce n'est pas une mauvaise manipulation, mais le retour d'un bug incontrôlable qui frappe les smartphones d'Apple. - Fred Dufour - AFP

Après avoir laissée son fils de deux ans jouer avec son iPhone, une mère de famille l’a retrouvé bloqué pour les 47 prochaines années. Un employé d’Apple a accusé l’enfant d’avoir tenté trop de fois d’entrer un mauvais mot de passe. Ce technicien n’avait jamais entendu parler du bug du 1er janvier 1970.

Depuis quelques jours, l’affaire prend une ampleur démesurée sur la toile. Après avoir entré des milliers de faux code sur l’iPhone de sa mère, un enfant de deux ans aurait réussi à bloquer le smartphone pour les 47 prochaines années. L’affaire s’est passée en Chine. Selon le South China Morning Post, un employé de l’Apple Store de Shanghai, a reconnu que ce n’était pas une première et qu’en se trompant trop de fois, le temps de déverrouillage s’allonge indéfiniment. De toute évidence, ce technicien ignorait tout du bug dit du 1er janvier 1970.

Il s’agit d’un vieux problème qui est expliqué en détail sur les sites spécialisés. Il se produit parfois lorsque la batterie arrive en fin de vie, quand elle est débranchée pour en remettre une nouvelle ou lors d’un débridage (jailbreak).

Au redémarrage, le smartphone peut parfois retourner au 1er janvier 1970, l’origine du temps Unix, le système informatique créé en 1969 qui est utilisé par Apple pour ses OS. Comme l’explique le site iPhoneSoft, il touche les iPod, les iPhone et les iPad équipés d’une puce 64-bit (A7, A8, A8X, A9 et A9X) "quelle que soit la version d'iOS". 

Une minuterie diabolique

Si cela vous arrive, mieux vaut entrer le bon mot de passe pour déverrouiller l’appareil. Sinon, au lieu d’une minute pour réessayer un nouveau code, l’iPhone calculera le temps entre le 1er janvier 1970 et le jour de la coupure, soit, environ 48 ans si le bug se déclenche en 2018.

Lorsque cette minuterie diabolique est déclenchée, plus possible de revenir en arrière. Il faudra faire une réinstallation totale de l’iPhone. Cette opération efface définitivement le contenu et en s’allumant, l’appareil sera comme amnésique.

Pour éviter de perdre ses données, il est conseillé de les avoir sauvegardées pour restaurer son appareil. Par contre, si la date est modifiée manuellement pour être réglée sur le 1er janvier 1970, personne n’y pourra rien. L’iPhone tombera dans un coma profond et à ce jour, personne n’a réussi à trouver un moyen de le réveiller.

Concernant l’iPhone de Shanghai, des questions restent sans réponse. Un enfant de deux ans a-t-il vraiment pu déclencher tout seul le bug comme le raconte le South China Morning Post? Ces parents n’auraient-ils pas tenté de changer eux-mêmes la batterie de l’iPhone ou d'avoir tenté de le jailbreaker pour télécharger gratuitement des applications payantes?

En Chine, l’affaire a tout de même déclenché des débats sur les forums. Et pour de nombreux internautes, "les parents ne devraient pas laisser les enfants jouer avec leur iPhone".

Pascal Samama