BFM Business

Télécoms: Montebourg appelle "à trouver d'autres solutions que les plans sociaux"

Arnaud Montebourg a réaffirmé le besoin de consolidation des télécoms.

Arnaud Montebourg a réaffirmé le besoin de consolidation des télécoms. - -

Au lendemain de l'annonce par Bouygues Telecom de la suppression de 1.516 postes, le ministre de l'Economie a déclaré, ce jeudi 12 juin, que les opérateurs doivent limiter la casse sociale.

Arnaud Montebourg monte au créneau. Mercredi 11 juin, Bouygues Telecom a annoncé la suppression de 1.516 postes pour pouvoir se maintenir à flot. Ce jeudi 12 juin le ministre de l'Economie et du Redressement productif a réagi à sa façon.

Lors d'une conférence sur les télécoms organisée par les Echos, il a "appelé les acteurs à trouver d'autres solutions que les plans sociaux", affirmant que des alternatives étaient possibles "On peut économiser la destruction de 1.500 emplois", a-t-il ajouté.

Une consolidation inéluctable

Arnaud Montebourg a également dénoncé la "spirale destructrice" de la guerre des prix du secteur qui conduit à des plans sociaux "à tous les étages".

Le ministre, qui avait déjà plaidé à plusieurs reprises pour une consolidation du secteur, a réaffirmé qu'un retour à trois opérateurs était inéluctable sur le marché français du mobile qui est "en ruines".

|||sondage|||1951

J.M. avec Reuters