BFM Business

Olivier Roussat: "Bouygues Telecom doit pouvoir résister dans un marché à quatre"

Olivier Roussat, le PDG de Bouygues Telecom, était l'invité de Stéphane Soumier dans Good Morning Business ce 12 juin.

Olivier Roussat, le PDG de Bouygues Telecom, était l'invité de Stéphane Soumier dans Good Morning Business ce 12 juin. - -

Le président directeur général de Bouygues Telecom était sur BFM Business ce jeudi 12 juin pour évoquer l'avenir de l'opérateur télécoms qui vient d'annoncer la suppression de plus de 1.500 postes.

Bouygues Telecom a annoncé, mercredi 11 juin, la suppression de 1.516 postes, soit 17% des effectifs de l'opérateur. Les rumeurs sur des discussions avec Orange et Free sur un rachat vont bon train ces dernières semaines.

Sur BFM Business ce 12 juin, le PDG de l'opérateur indique que son travail est "d'organiser l'entreprise pour qu'elle soit capable de résister dans un marché à quatre. C'est la raison du plan de transformation annoncé hier".

Quant aux éventuels rapprochements avec des concurrents, il botte en touche. "Actuellement, dans le secteur tout le monde discute avec tout le monde". Pour avoir des réponses plus précises, il invite les médias à aller "avenue Hoche, là où est mon actionnaire".

100.000 recrutements nets au premier trimestre

Pour le moment, Bouygues Telecom est surtout en train de tester sa nouvelle stratégie. Sur le fixe, "on est là pour libérer le marché, qui était totalement oligopolistique. Notre nouvelle stratégie tarifaire (la box à 19,99 euros au lieu de 29,99, ndlr) marche formidablement bien. On a terminé le premier trimestre avec 100.000 recrutements nets". Un score louable dans un "marché extrêmement visqueux, où les clients rechignent à changer d'opérateur".

Quant au mobile, "nous sommes leader en couverture 4G. Le taux de désabonnement de ceux qui ont un forfait 4G est bien moindre par rapport aux autres. Nous rapatrions notre service client en France, nous ne fermons pas de boutiques. Nous ne sommes pas une 'low cost company'".

N.G.