BFM Business

Saint-Étienne relance le trolleybus avec une commande de 22 véhicules

La gamme Trollino de Solaris comprend des trolleybus longs de 12 m qu'a choisi la ville de Saint-Etienne.

La gamme Trollino de Solaris comprend des trolleybus longs de 12 m qu'a choisi la ville de Saint-Etienne. - Solaris

La cité stéphanoise commande 22 trolleybus au constructeur polonais Solaris. Ces véhicules embarquent des batteries qui les affranchissent (temporairement) de leur alimentation électrique par lignes aériennes. Outre Saint-Étienne, Limoges et Lyon exploitent encore ce mode de transport.

Le trolleybus connaît grâce aux batteries une seconde jeunesse dans les villes qui sont déjà équipées de ce type de véhicule. Saint-Étienne a passé commandé à Solaris pour une tranche ferme de 22 trolleybus à batteries se rechargeant dynamiquement en roulant. Ce sont des modèles longs de 12 mètres dont les accumulateurs sont situés à l'arrière du véhicule. Leur livraison débutera courant 2019 et s'étagera jusqu'en 2021 pour circuler dans l'agglomération stéphanoise où est exploitée une ligne de trolleybus.

Grâce à leurs batteries, ces véhicules s'affranchissent (temporairement) durant quelques kilomètres de la ligne aérienne de contact qui les alimente en électricité sur la voirie. Ils peuvent ainsi dévier de leur trajet en cas de problème de circulation (accident, obstacle, travaux) ou poursuivre leur route en cas de panne de courant.

Les lignes pourront n'être pas totalement électrifiées

Cette technologie offre aussi aux collectivités la possibilité d'exploiter leurs lignes de trolleybus sur des trajets qui ne sont pas intégralement électrifiés, et ce, de manière permanente. "Les villes peuvent réaménager des lignes en prévoyant des tronçons dépourvus de lignes aériennes de contact" explique Christian Weintz, patron de la filiale française de Solaris.

Pour ce constructeur polonais, il s'agit du premier contrat signé en France pour ses trolleybus alors qu'il dispose en Europe de nombreuses références, en Allemagne (Eberswalde) ou en Autriche (Salzbourg), notamment.

Limoges a passé commande de trolleybus articulés

En France, Limoges a choisi récemment (en 2018) de renouveler son réseau de trolleybus en commandant des véhicules longs et articulés au constructeur européen Iveco Bus. Eux aussi, ils embarqueront des batteries de stockage d'énergie.

Le choix effectué par deux grandes agglomérations françaises porte en lui une forme de renaissance du trolleybus, alors que l'autobus électrique et ses batteries volumineuses n'a pas encore conquis nos centres urbains.

Frédéric Bergé