BFM Eco

À Saint-Étienne et Limoges, le trolleybus s'offre une seconde jeunesse

Iveco Bus a lancé avec Skoda Electric un trolleybus à batteries électriques présenté comme une solution de renouvellement des flottes existantes de ces véhicules.

Iveco Bus a lancé avec Skoda Electric un trolleybus à batteries électriques présenté comme une solution de renouvellement des flottes existantes de ces véhicules. - Iveco Bus

Alors que Limoges commande des trolleybus rechargeant leurs accumulateurs en roulant, ce qui les affranchit (en partie) des caténaires, Saint-Étienne a lancé un appel d'offres pour 22 modèles à batteries. Une alternative aux bus électriques pour les réseaux de trolleybus existants.

En France, les quelques réseaux publics de trolleybus encore en service, à Saint-Étienne, Limoges ou Lyon, voient leur avenir s'éclaircir grâce aux batteries embarquées. Les accumulateurs apportent un renouveau à ces véhicules électriques avant l'heure, avec leurs caténaires déployés dans les centres urbains, à l'heure où le bus électrique tente nombre de collectivités.

L'agglomération de Limoges, au réseau de trolleybus le plus important de France (avec ses cinq lignes en service, 31 véhicules et 32 km de lignes électrifiées), a décidé d'opter pour une nouvelle génération de ces véhicules articulés. Les batteries de stockage d'énergie leur permettront de s'affranchir partiellement de leurs caténaires sur certaines portions de ligne.

Les trolleybus à batterie seront livrés à Limoges en 2019

La collectivité de la Nouvelle Aquitaine a choisi le constructeur européen Iveco Bus à qui elle a passé commande de deux trolleybus articulés. Son modèle Crealis (140 passagers maximum) sera équipé d'une chaîne de traction d'origine Skoda Electric, incluant des batteries de stockage d'énergie, dans le cadre du partenariat industriel noué entre les deux industriels.

Leur livraison doit intervenir au printemps 2019 faisant de Limoges le premier réseau français exploitant des trolleybus avec la technologie In Motion Charging (IMC). Grâce à elle, la recharge des batteries embarquée s'effectue en roulant. Ainsi doté, le trolleybus peut circuler hors du réseau de caténaires qui assure habituellement son alimentation électrique, sur une distance maximale de 10 à 15 km.

-
- © Skoda Electric équipe les trolleybus de petites batteries complétant l’alimentation filaire classique. Skoda Electric.

Pour les collectivités, cette technologie prolonge l’exploitation de leurs lignes de trolleybus sur des trajets qui ne sont pas intégralement électrifiés, de manière permanente ou en cas de déviation temporaire due à des travaux.

Ces véhicules apportent aussi aux rares collectivités françaises encore dotées de flotte de trolleybus, une alternative aux bus 100% électrique, solution qui est a priori moins onéreuse que ces derniers, à cause du prix élevé des puissantes batteries qui leur sont nécessaires.

Saint-Étienne lance un appel d'offres pour 22 trolleybus

Si Limoges sera la première agglomération française à exploiter en 2019 ces véhicules de nouvelle génération, Saint-Étienne Métropole lui emboîte le pas. La cité du Forez, qui exploite un seule ligne de trolleybus, a lancé durant l'été 2018 un appel d'offres pour la fourniture de 22 véhicules de 12 mètres de long, dotés de batteries à technologie IMC similaire, se rechargeant en roulant, pour s'affranchir en partie de l'alimentation par les caténaires.

Ces choix effectués par deux grandes agglomérations portent en eux une forme de renaissance du trolleybus, alors que l'autobus électrique et ses batteries bien plus volumineuses n'a pas encore conquis nos centres urbains.

Frédéric Bergé