BFM Business

Paiement sans contact: Apple Pay débarque en Europe

Apple négocie par ailleurs avec six grandes banques canadiennes en vue d'un potentiel lancement de ce service au Canada en novembre.

Apple négocie par ailleurs avec six grandes banques canadiennes en vue d'un potentiel lancement de ce service au Canada en novembre. - Justin Sullivan-Getty Images North America-AFP

Huit grandes banques et 250.000 commerces accepteront outre-Manche le système de paiement mobile d'Apple, dès juillet 2015. Il lui reste à négocier avec chaque pays en Europe continentale pour Apple Pay.

Apple commence à exporter hors des Etats-Unis son service de paiement en ligne sans contact. Mais il lui faut négocier avec les commerçants et les banques locales présentes dans chaque pays pour imposer son service.

"Nous sommes ravis d'annoncer que nous apportons Apple Pay au Royaume-Uni, et ça arrivera le mois prochain", a indiqué la vice-présidente du groupe chargée du service, Jennifer Bailey, lors de la conférence annuelle pour les développeurs organisée par la marque à la pomme à San Francisco (WWDC).

Plus de 250.000 commerçants devraient accepter les paiements via Apple Pay dès son lancement au Royaume-Uni. Plusieurs enseignes britanniques font partie du lot : Mark&Spencer, Costa et Waitrose.

Le service pourra aussi être utilisé dans le réseau de transport en commun londonien, l'équivalent de la RATP en Ile-de-France.

70 % des cartes bancaires outre-Manche fonctionneront avec Apple Pay

Il sera également compatible dès son lancement avec 70% des cartes de crédit et de débit du pays grâce à un partenariat dès le départ avec huit banques, présentes outre-Manche : HSBC, RBS, Nationwide et Santander, notamment.

Apple Pay est un système de paiement mobile sans contact qui a été lancé en octobre 2014. Il s'appuie sur un système de sécurité des transactions, évitant au porteur de la carte de saisir les données liées à celle-ci (code PIN, cryptogramme) renforcé par l'utilisation de l'authentification par empreinte digitale propre à l'iPhone 6.

Le processus de diffusion du système Apple Pay à l'étranger s'apparente à un marathon puisque le constructeur californien affronte pour chaque pays un contexte bancaire et marchand particulier.

Dans la mesure où le modèle économique d'Apple pour le paiement repose sur une rétrocession partielle de la commission interchange prélevée par les banques sur chaque transaction par carte bancaire, les banques rechignent à lui céder sur ce terrain là. Les négociations avec elles risquent de traîner en longueur, retardant d'autant le lancement du service d'Apple.

Après le Royaume-Uni, le Canada en octobre 2015

Le constructeur doit aussi s'assurer que, sur le plan technique, les terminaux de paiement installés chez les commerçants pourront fonctionner avec son système sans contact.

En attendant, Apple négocie ainsi avec six grandes banques canadiennes en vue d'un potentiel lancement de ce service au Canada en novembre 2015, qui serait alors le deuxième pays à accueillir son système de paiement, hors des Etats-Unis.

Apple a aussi révélé de nouveaux partenaires pour Apple Pay aux Etats-Unis, notamment l'émetteur de cartes de paiement Discover ou l'opérateur de paiements mobiles Square qui va proposer aux commerçants un mini-terminal monétique de paiement par carte bancaire compatible avec Apple Pay.

"Nous dépasserons un million d'endroits acceptant Apple Pay le mois prochain", a-t-elle assuré.

Frédéric Bergé