BFM Business

Orange a réduit ses effectifs en France de 3.000 postes en 2013

Après avoir brièvement cru, l'effectif à fin 2013 est retombé à son niveau de fin 2010

Après avoir brièvement cru, l'effectif à fin 2013 est retombé à son niveau de fin 2010 - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Après avoir cru depuis 2009, l'effectif diminue à nouveau, les recrutements ne parvenant plus à compenser les départs en retraite.

L'effectif français d'Orange repart à la baisse. En 2013, il s'est réduit de 3.000 postes, revenant ainsi à son niveau de fin 2010.

C'est une inversion de tendance. En effet, l'effectif en France avait précédemment cru, grâce à un plan volontaristes de 10.000 recrutements lancé par le PDG Stéphane Richard à son arrivée.

Désormais, les recrutements se poursuivent, mais à plus petite dose, ce qui ne permet pas de compenser les départs, essentiellement en retraite.

60.000 salariés en moins depuis 1996

Au total, sur la période 2013-2015, l'opérateur a prévu de réduire ses effectifs en France de 7.000 personnes, en raison de 11.000 départs (dont 9.000 en retraite), partiellement compensées par 4.000 recrutements.

Et d'ici 2020, 30.000 départs en retraite sont même anticipés au regard de la pyramide des âges.

Rappelons que depuis l'introduction en bourse, l'effectif dans l'Hexagone a diminué de près de 60.000 personnes.

De leur côté, SFR et Bouygues Télécom viennent de boucler des plans de départs volontaires portant respectivement sur 856 et 556 postes.

Le titre de l'encadré ici

|||L'effectif en France

1996 : 160.736
...
2000 : 150 768
...
2009 : 100 153
2010 : 102 087
2011 : 105 250
2012 : 105 039
2013 : 102 072

Source: société

Jamal Henni