BFM Business

Nokia dissout la marque Withings dans son offre de santé connectée

-

- - -

Exit la marque française Withings, acquise par Nokia en 2016. L'industriel finlandais en profite pour étoffer son offre d'objets connectés de santé qui portera sa marque.

La marque française Withings a vécu. Son acquéreur, Nokia, l'avait laissé entendre et cette disparition est la conséquence logique du rachat en 2016 de la start-up française qui s'était fait connaître par ses balances connectées.

"Nokia revient dans les mains des consommateurs du monde entier et confirme son entrée dans le marché de la santé connectée" a déclaré Brad Rodrigues, président par intérim de Nokia Technologies. Cette division intègre ces produits et d'autres, orientés vers les marchés grand publics, incluant Ozo, caméra conçue pour la réalité virtuelle et le téléphone iconique 3310, développé par HMD Global qui a repris la marque finlandaise dans le mobile.

Désormais, son catalogue en matière de santé connectée mêle des produits existants conçus par Withings avec certaines évolutions de ces produits, conduites sous la houlette de son nouveau propriétaire. Tous ont un logo commun, celui de Nokia, apposé sur des produits souvent connus du grand public sous leur ancienne marque.

Le constructeur finlandais en profite pour étoffer sa gamme de produits avec une nouvelle balance connectée baptisée Body, un tensiomètre connecté sans fil, BPM+ (hérité de Withings) ainsi qu'une nouvelle version de son application Health Mate offrant aux utilisateurs une vision à 360 degrés de leur santé ainsi que des conseils personnalités de coaching. Elle est disponible en téléchargement sous iOS (Apple) et Android.

La montre connectée Steel, Go, qui suit le sommeil, Home, dispositif de surveillance vidéo et de contrôle de la qualité de l’air et Thermo, thermomètre temporal connecté, tous d'origine française, sont aussi de la partie.

Frédéric Bergé