BFM Business

Les gamers, la nouvelle cible de Google et Youtube

Certaines rencontres entre gamers sont suivies par des millions de spectateurs

Certaines rencontres entre gamers sont suivies par des millions de spectateurs - Sebastien Berda - AFP

Le géant américain a annoncé le lancement de Youtube Gaming, un site qui diffuse en direct des compétitions de jeux vidéo. L'objectif pour Google: séduire un public jeune qui déserte de plus en plus la télévision.

C'est un nouveau terrain de conquête pour Google. A l'occasion de l'E3, le grand salon des jeux video organisé en ce moment à Los Angeles, le géant californien a ainsi annoncé le lancement de Youtube Gaming, un site de retransmission de compétition de jeu vidéo.

Un genre de spectacle qui cartonne chez les jeunes. Regarder une partie de League of Legends ou de Counter Strike est un spectacle extrêmement populaire chez les fans de jeux vidéo qui peuvent donc passer des heures devant ces retransmissions. comme d'autres aiment à regarder un match de foot ou de basket.

Comme dans le sport, les compétitions de jeu vidéo ont leur stars et certains affrontement peuvent être suivis, en direct, par des millions d'internautes. Un public jeune, masculin très recherché par les annonceurs d'autant que ces gros consommateurs de vidéo délaissent de plus en plus la télévision.

Cette année les marques devraient investir 59 milliards de dollars en publicité sur les médias numériques, plus si loin de 71 milliards de dollars qui seront dépenser à la télévision...

Marcher sur les plate-bandes de Twitch

Google, qui bataille pour maintenir sa part de marché publicitaire, investit donc assez logiquement ce créneau. Youtube doit ainsi séduire les gamers. 25.000 jeux seront représentés sur Youtube Gaming avec des diffusions de parties en streaming, des infos, des émissions, des interviews sur les jeux et l'ambition de créer une communauté de joueurs.

Mais Google n'arrive pas en terrain neutre: son objectif est de s'imposer face à Twitch le leader mondial des compétitions de jeux vidéo et la concurrence s'annonce particulièrement rude. Twitch est déjà un poids lourds : créé en 2011, le site a été racheté l'an dernier par Amazon pour presque 1 milliards de dollars. La rumeur dit d'ailleurs que Google avait lui aussi tenté de mettre la main sur la plateforme.

Une pique en guise de bienvenu

Il faut dire que les statistiques de Twitch sont impressionnantes : ce ne sont pas moins de 100 millions de fan de jeu qui s'y connectent tous les mois . Twitch figure ainsi les sites les plus consultés dans le monde, juste derrière les géants Netflix, Google et Apple avec 6 milliards d'heures de vidéo consommé chaque mois.

En attendant le lancement de Youtube Gaming cet été, Twitch dégaine déjà ses premières cartouches avec un tweet plein d'ironie publié après les annonces de Google: "Bienvenue Youtube Gaming, bienvenu au joueur numéro 2, ajoute-moi sur Google+". Une pique bien sentie en direction du fameux réseau social lancé par Google pour concurrencer Facebook. Un échec mémorable.

Simon Tenenbaum