BFM Business

Les frais bancaires varient beaucoup d'une région à l'autre

En moyenne, il y a 23% d'écart entre la région la plus chère et la moins chère. Les banques 100% internet ont souvent les frais bancaires les moins élevés. Chez les banques traditionnelles, de nombreux écarts subsistent entre les régions au sein d'un même réseau, relève le comparateur meilleurebanque.com.

Comme les prix de l'alimentaire ou de l'immobilier, les frais bancaires varient beaucoup d'une région à l'autre dans l'Hexagone. En moyenne, il existe 23% de différence entre la région la plus chère et la moins chère, tous profils de clients confondus, selon le comparateur en ligne meilleurebanque.com.

Ayant défini trois profils de clients (jeune, actif, retraité), ce site internet précise: "sur les trois profils étudiés, l'Occitanie et l'Auvergne-Rhône Alpes présentent les tarifs les plus élevés. En effet, en Auvergne-Rhône Alpes, le tarif moyen annuel pour un jeune est de 100,68 euros. Le montant s'élève à 232,44 euros pour les actifs et à 175,29 euros pour les seniors.

La Corse est moins chère pour les jeunes et les actifs

A contrario, la Corse est la moins chère pour les frais bancaires dans les deux catégories jeunes et actifs, avec des frais s'élevant à 137,79 euros sur un an. La région Grand Est demeure la moins chère pour les seniors.

Le comparateur relève aussi des écarts tarifaires régionaux notables qu'il qualifie de "mystère de la banque traditionnelle" au sein d'un même réseau bancaire (cf tableau ci-dessous). Ainsi, sur le profil jeune, le Crédit Agricole Alsace Vosges facture 31,51 euros... là où sa consœur des Alpes Provence est à 99,84 euros, trois fois plus chère donc (217% d'écart) ! "Ce type de grand écart se retrouve quelle que soit le type d'enseigne mutualiste (Crédit Agricole ; Crédit Mutuel ; Banque Populaire ou Caisse d'Epargne) ou de profil" déplore le site internet.

-
- © Source: meilleurebanque.com

Corollaires de frais bancaires disparates: les évolutions tarifaires varient elles aussi selon les régions (cf tableau ci-dessous). Pour un client jeune, les frais ont augmenté en un an en Normandie (+3,48%), en Bretagne (+5,10%) et en Pays-de-la-Loire (+3,51%). C'est dans les Hauts-de-France que les frais ont le plus baissé pour les jeunes (-6,28%) suivies par Grand-Est (-4,48%) et Ile-de-France (-3,77%).

En matière de frais bancaires, les banques internet et/ou 100% mobiles restent très compétitives: pour les jeunes en Auvergne-Rhône Alpes, les frais s'élèvent à 1,58 euro pour Boursorama, contre 201,23 euros pour la banque Rhône-Alpes (filiale du Crédit du Nord). Un constat similaire chez les actifs, mais avec un écart de seulement un à douze! Toujours en Auvergne, ils s'élèvent à 32 euros pour Boursorama, contre 431,2 euros pour la banque Marze.

-
- © Source: meilleurebanque.com

Alors que ces banques en ligne séduisent surtout une clientèle de jeunes et d'actifs, le comparateur estime que les seniors devraient aussi s'y mettre. "Les plus de 60 ans restent une population à conquérir pour les banques en ligne, leur aisance avec les nouvelles technologies étant parfois limitée" constate meilleurebanque.com

Le comparateur de frais bancaires juge qu'ils auraient "tout intérêt à s'y mettre, le coût des banques traditionnelles étant décourageant pour les seniors". Dans les Hauts-de-France par exemple, la banque la moins chère pour ce profil, le Crédit Agricole Nord de France, est encore à 84,57 euros, et la plus chère à 302,60 euros.

Frédéric Bergé