BFM Business

Les chefs étoilés Anton et Marx délogent Ducasse de la Tour Eiffel

Le groupement formé par Sodexo associant les deux chefs étoilés Frédéric Anton et Thierry Marx dirigera l'offre de restauration de la Tour Eiffel à compter de septembre 2019.

Les points de restauration de la Tour Eiffel changent de chefs. Le groupement formé par Sodexo a remporté l'appel d'offres d'un marché d'une durée de 10 ans, qui verra le chef trois étoiles Frédéric Anton diriger le restaurant gastronomique "le Jules Verne" et Thierry Marx (deux étoiles) la Brasserie "le 58 Tour Eiffel" ainsi que la vente à emporter.

L'offre de restauration sera plus diversifiée, adaptée à tous les publics et toutes les bourses, indique la direction de la Tour Eiffel qui pointe également le "projet environnemental particulièrement ambitieux" de la proposition des gagnants et leur volonté de promouvoir une cuisine locale et sans déchets.

Distingué par les guides gastronomiques et niché à 125 mètres du sol, le très chic "Jules Verne" offre une vue époustouflante sur Paris. Les couples Trump et Macron y avaient notamment dîné lors de la visite du président américain à l'occasion de la Fête nationale du 14 juillet.

Alain Ducasse tente de faire suspendre l'appel d'offres 

Jusqu'à présent titulaire du marché, le chef Alain Ducasse a fait savoir qu'il allait tenter de faire suspendre l'appel d'offres, en invoquant un conflit d'intérêt et "un problème d'impartialité" concernant Nova Consulting, le cabinet en charge de l'appel d'offres, qui a conseillé Sodexo en termes de stratégie en juin 2016. 

La SETE a répondu avoir "mené cet appel à concession dans le plus strict respect des règles et des procédures et a toute confiance en l'issue positive de l'action judiciaire intentée à son encontre".

La Tour Eiffel est un des sites les plus visités de la capitale, le quatrième selon l'office du tourisme et des congrès de Paris. En 2016, elle a accueilli un peu plus de 5,8 millions de visiteurs contre plus de 7 millions en 2014, qui reste une année record.

A.M. avec AFP