BFM Business

Le tour de France de Google pour vendre ses détecteurs de fumée

Nest, la filiale de Google, effectue un road trip digne des plus beaux tours de France cycliste

Nest, la filiale de Google, effectue un road trip digne des plus beaux tours de France cycliste - Nest

La loi Morange qui obligera les Français à installer dans leur logement des détecteurs de fumée à partir du 8 mars prochain n’a pas échappée à Nest, la filiale de Google spécialisée dans les objets connectés.

Dans quelques semaines, en France, chaque logement devra être équipé d’un détecteur de fumée. Ces appareils coûtent, en moyenne, une vingtaine d’euros. Pour se faire une place dans ce marché national, Nest, filiale de Google spécialisée dans les objets connectés pour la maison, a décidé de faire un tour de France pour présenter Nest Protect, un modèle connecté à plus de 100 euros. Et malgré ce prix, il est déjà en rupture de stock sur le site de la Fnac.

D’autant qu’il ne détecte pas seulement les fumées, mais aussi le monoxyde de carbone, un gaz mortel incolore et inodore. Mais surtout, en cas de problème, cet appareil envoie une alerte sur les smartphones grâce à une application (Apple/Android) dédiée.

Un camion de pompier version "Pimp my ride"

Et comme toute société californienne, les choses sont faites en grand. Surtout quand ce marché concerne 40% des foyers qui ne sont toujours pas équipés de ces dispositifs. En Grande-Bretagne, 80% des logements en disposent et aux États-Unis, ils sont 98%. Jusqu’au 14 mars, Nest fera un tour de France qui ne passera pas inaperçu. Ce périple sera réalisé avec un camion de pompier customisé par West Coast Customs, l’atelier qui est au centre de l’émission de téléréalité "Pimp My Ride".

Reste à savoir si cette opération va attirer les Français pour cette nouveauté chère, mais efficace, ou s’ils se déplaceront pour voir un superbe camion de pompier.

source: Nest

Pascal Samama