BFM Business

"Le fait d'avoir plusieurs internets va devenir indispensable" juge Bernard Charlès (Dassault Systèmes)

-

- - -

Invité sur BFM Business, le patron de l'éditeur de logiciels Dassault Systèmes est revenu sur les enjeux d'avoir plusieurs réseaux "différents et isolés".

Le patron de l'éditeur de logiciels Dassault Systèmes Bernard Charlès juge inéluctable l'apparition de "plusieurs internets", en lieu et place du grand réseau mondial existant aujourd'hui, a-t-il estimé mercredi sur le plateau de 12H, l'Heure H. "Le fait d'avoir plusieurs internets va devenir indispensable", a-t-il expliqué, en évoquant "plusieurs réseaux différents et isolés les uns des autres".

"Je crois que les réseaux de sécurité pour l'énergie, les réseaux de sécurité pour les véhicules autonomes devront être différents des réseaux qui permettent de faire de l'achat et de la vente de produits par exemple, ceux de l'internet qu'on connaît aujourd'hui", a poursuivi M. Charlès.

"Cela va se faire pour différentes raisons: des problématiques de sécurité, des problématiques de concurrence et des problématiques de géopolitique", a-t-il poursuivi.

"Souveraineté des pays"

La future infrastructure de télécommunication mobile 5G, qui commence à se construire dans le monde, va notamment contribuer à "pouvoir faire émerger des réseaux spécialisés", selon lui.

"Il y a la technologie d'échanges de communication et la façon dont vous reliez les objets entre eux: rien ne vous empêche de faire" plusieurs "boucles" différentes. "Cela devient indispensable dans le cadre de la souveraineté des pays", a-t-il estimé.

La "balkanisation d'internet", un éclatement du réseau mondial en plusieurs zones étanches, est une perspective envisagée par de nombreux experts. Les gouvernements notamment manifestent de plus en plus leur volonté de réguler, chacun à leur manière, cet espace qui prend une place de plus en plus importante dans l'économie et la vie sociale.

TL, avec l'AFP