BFM Business

La RATP réalise plus de 20% de son activité en dehors de l'Ile-de-France

Hors de la région capitale, la filiale RATP Dev a pris en charge l'exploitation des transports urbains de Lorient et a inauguré les tramway de Ouargla et Sétif, exploitant désormais six réseaux de trams en Algérie.

Hors de la région capitale, la filiale RATP Dev a pris en charge l'exploitation des transports urbains de Lorient et a inauguré les tramway de Ouargla et Sétif, exploitant désormais six réseaux de trams en Algérie. - Pierre Verdy-RATP

En 2018, RATP Dev, sa filiale qui gère les activités hors Ile-de-France a réalisé 1,2 milliard d'euros de chiffre d'affaires. Dans l'Hexagone, la RATP lorgne désormais l'exploitation des réseaux de Brest et Saint-Malo après avoir remporté celui d'Angers (bus et tramway).

La régie parisienne de transport accélère le développement de son activité hors d'Ile-de-France via sa filiale RATP Dev marqué par le gain en 2018 de deux lignes du nouveau métro de Ryad, la capitale du royaume saoudien.

L'an passé, l'activité globale du groupe s'est inscrite en hausse de 2,3% pour l'établissement public à caractère industriel et commercial (Epic, qui concerne les activités traditionnelles de transport en Ile-de-France), à 4,352 milliards d'euros.

Quant aux filiales, leur contribution au chiffre d'affaires a augmenté de 6,7% -et de 8,9% hors effets de change-, à 1,211 milliard d'euros, soit 21,8% du total. "Cette dynamique est principalement tirée par RATP Dev, qui croît de 9,1% hors effet devises (soit 100 millions d'euros de plus), grâce à une forte croissance organique notamment en Algérie, au Royaume-Uni et en France, et au démarrage de nouveaux contrats (réseau des transports de Lorient, métro de Ryadh, États-Unis)" a commenté le groupe francilien de transport.

La RATP accentue sa présence dans l'ouest de la France

L'essor de son activité hors du marché historique des transports franciliens est devenue une nécessité alors qu'au 31 décembre 2024, le monopole des bus de la RATP sera mis en concurrence par appel d’offres.

Pour la régie parisienne, l'accélération la diversification de ses revenus passe aussi par une posture particulièrement offensive en France, en régions, face à ses rivaux traditionnels : Transdev (groupe CDC) et Keolis (groupe SNCF). Il y a quelques semaines RATP Dev remportait l’appel d’offres d’Angers pour l’exploitation des bus et du tramway, confortant sa présence dans l’Ouest de la France, après la conquête des réseaux de Lorient et Vannes. Elle est aussi candidate aux appels d’offres de Brest pour l’exploitation des bus et du téléphérique et de Saint-Malo pour le réseau de bus.

A l'international, RATP Dev est présente sur l’appel d’offres pour l’exploitation du métro de la capitale Buenos Aires en Argentine et à celui du réseau de bus de Casablanca (Maroc) où elle a mis en service la deuxième ligne du tramway.

Frédéric Bergé avec AFP