BFM Business

La plus grande centrale de stockage d'électricité française sort de terre

Neoen exploite déjà une vaste centrale photovoltaïque à Cestas en Gironde (33) et construit un site de stockage d'électricité sur batterie au sud du département des Landes (40).

Neoen exploite déjà une vaste centrale photovoltaïque à Cestas en Gironde (33) et construit un site de stockage d'électricité sur batterie au sud du département des Landes (40). - Mehdi Fedouach-AFP

La société Neoen bâtit un site de stockage d'électricité sur batteries, le plus gros en capacité de France. Il participera à l'équilibrage du réseau d'EDF en stockant le courant excédentaire, à remettre dans le réseau pour en stabiliser la fréquence 50 Hz en cas de baisse de production.

Stocker l'électricité quand la production d'énergie excède la consommation et la remettre à disposition du réseau d'EDF dans le cas contraire. C'est l'ambition du site en cours de construction par la société française Neoen dans le département des Landes (40). Avec ses batteries capables de stocker 6 MW de puissance, ce sera en France métropolitaine, la plus grande centrale de stockage raccordée au réseau d'EDF, lui-même géré par ses filiales RTE et Enedis.

Le projet est situé à Azur, commune du sud du département landais sur laquelle Neoen construit déjà une centrale photovoltaïque de 9 MW. Les batteries lithium-ion et tous les équipements auxiliaires sont assemblés en France par le groupe japonais Nidec, qui a racheté l'industriel français Leroy-Somer en 2016.

Déjà exploitant depuis 2015 d'une vaste centrale photovoltaïque en Gironde (33), Neoen explique que cette centrale de stockage participera à l’équilibrage du réseau électrique qui doit arbitrer en permanence entre production et consommation pour éviter le black-out. Quand la production est inférieure à la consommation, la fréquence du réseau qui transporte le courant baisse par rapport à sa valeur de référence de 50 Hz. Dans le cas contraire, les groupes de production accélèrent et la fréquence augmente.

Munie de ses batteries lithium-ion de grande capacité, la centrale jouera le rôle de "réserve primaire" d'électricité. Le site sera activé à distance et devra intervenir en moins de 30 secondes pour réinjecter du courant dans le réseau, afin d'éviter la déviation de fréquence et la rétablir à 50 Hz.

En matière de stockage d'électricité, la société Neoen est loin d'être novice. Elle est déjà exploitante de la plus grande batterie (fournie par Tesla) de stockage d'électricité au monde, en Australie, et va lancer la construction de la plus grande unité de stockage d’Amérique Centrale au Salvador.

Frédéric Bergé