BFM Business

HP compte supprimer 5.000 postes supplémentaires

HP prévoit 34.000 suppressions de postes contre 29.000 auparavant.

HP prévoit 34.000 suppressions de postes contre 29.000 auparavant. - -

Dans un document boursier, publié ce mardi 31 décembre, le groupe informatique indique qu'il compte faire passer de 29.000 à 34.000 les réductions d'effectifs qui devront être effectuées en 2014. Le groupe tente de se redresser face à la baisse du marché des PC.

HP (Hewlett Packard) revoit à la hausse ses réductions d'effectifs. Dans un document boursier publié ce mardi 31 décembre, le fabricant informatique indique qu'il compte supprimer 5.000 postes supplémentaires par rapport aux chiffres prévus dans son plan de restructuration, dévoilé en mai 2012.

"A la date du 31 juillet 2013, HP comptait supprimer environ 29.000 postes d'ici la fin 2014 dans le cadre de son plan de restructuration", dont une partie grâce à un plan de retraite volontaire aux Etats-Unis et dans certains autres pays, explique le document publié lundi soir.

"A cause de pressions sur le marché et les activités du groupe, au 31 octobre, HP s'attend à présent à supprimer 15% de plus" qu'annoncé, soit "un total d'environ 34.000 postes, et à enregistrer (...) environ 4,1 milliards de dollars" de charges exceptionnelles dues à cette restructuration, peut-on également lire.

Vers un redressement?

Le plan de restructuration prévoit les plus importantes réductions d'effectifs depuis l'acquisition de la société de services EDS en 2008, alors que le groupe peinait, en 2012, à retrouver une direction stratégique avec le limogeage successifs de deux dirigeants.

Des décisions qui s'expliquent en grande partie par la dégringolade du marché des PC, le cœur de métier d'entreprise, dont les ventes sont supplantées par celles des tablettes.

Les réductions de coûts réalisées depuis deux ans semblent toutefois payer alors qu'HP a annoncé au dernier trimestre des résultats meilleurs que prévu, malgré des ventes toujours en baisse.

HP a ainsi dégagé sur son exercice clos fin octobre un bénéfice net de 5,1 milliards de dollars, après une perte record de 12,7 milliards l'année précédente.

J.M. avec AFP