BFM Business

Happn, la startup parisienne qui veut devenir plus forte que Tinder

Happn veut atteindre les 10 millions d'abonnés par mois d'ici la fin de l'année.

Happn veut atteindre les 10 millions d'abonnés par mois d'ici la fin de l'année. - Ludovic Marin - AFP

En moins d’un an, l’appli de rencontres a réussi deux levées de fonds pour un montant total de plus de 20 millions d’euros. Avec l'objectif de poursuivre son développement international pour devenir l’un des leaders mondiaux du marché.

L'appli française de rencontres Happn vient de réussir une seconde levée de fonds dans des conditions plutôt exceptionnelles. 10 mois seulement après avoir levé 8 millions d’euros, les investisseurs ont décidé d’aller plus loin avec 12,5 millions. Le calcul est simple : plus de 20 millions d’euros en moins d’un an. Un record pour une startup française.

Pour la société parisienne - qualifiée par Guillaume Durao, directeur de l'investissement chez Idinvest Partners, l’un des investisseurs, comme l’une des plus internationales de France -, ce pactole va lui donner les moyens de ses ambitions. Son objectif est de s’imposer partout dans le monde.

"Nous allons continuer notre expansion vers de nouveaux marchés et innover avec de nouvelles fonctionnalités", explique Didier Rappaport, PDG de Happn, qui évoque pour cela l’arrivée de "seniors managers". Happn est déjà présente dans 25 villes du monde de Paris à New York, en passant par Londres, Madrid, Sao Paulo ou Mexico.

Rejoindre Tinder avant la fin de l'année

Avec ses 6 millions d’inscrits, le site est pourtant loin des leaders américains. Tinder, qui reste son principal concurrent, a dépassé les 10 millions d'abonnés début 2015. Mais la progression est rapide. Créée en 2014, Happn séduit un million de nouvelles personnes tous les mois, selon son dirigeant.

Le principe de l’appli, qui repose sur la géolocalisation de proximité, est similaire à Tinder. Si vous croisez une personne abonnée elle aussi à Happn, vous pourrez faire sa connaissance, mais seulement si vous correspondez à sa recherche.

Pour Didier Rappaport, un ancien de Dailymotion, ce succès d’audience n‘est qu’un début. "Le marché de la rencontre mobile a vraiment pris de l'ampleur au cours des dernières années. Happn, grâce à l'hypergéolocalisation et l'instantanéité, redéfinit le jeu en y injectant le réel, et c'est cela qui plait aux utilisateurs". D’ici la fin de l’année, l’objectif est d’atteindre les 10 millions d’utilisateurs, un chiffre que le géant Tinder aura mis 3 ans à atteindre.

https://twitter.com/PascalSamama Pascal Samama Journaliste BFM Éco