BFM Business

Google s'apprête à révolutionner les usages avec l'Internet ultra-haut débit

En 2010, une petite ville s'était rebaptisée provisoirement "Google" pour tenter de devenir une zone test.

En 2010, une petite ville s'était rebaptisée provisoirement "Google" pour tenter de devenir une zone test. - -

Le géant du Web a dévoilé, jeudi 26 juillet, une offre de fibre optique proposée aux habitants de la ville de Kansas City, aux Etats-Unis. La connexion extrêmement rapide pourrait révolutionner l’usage d’Internet.

C’est officiel, Google a inauguré, jeudi 26 juillet, son offre d’accès Internet ultra-rapide. Le débit est d'un gigaoctet par seconde, c’est 100 fois supérieur à la connexion Internet d’un Américain moyen.

Google propose cette offre à quelques "happy few" américains. Le projet date de 2010, le moteur de recherche annonce alors qu'il compte déployer lui-même, dans quelques zones test, des réseaux en fibre optique ultra-rapides. A l'époque, une petite ville décide même de se rebaptiser provisoirement "Google", histoire d'attirer l'œil et les investissements du géant américain. Finalement, c'est Kansas City, une ville de 500 000 habitants qui est retenue.

Des débits supersoniques

Les habitants de l’heureuse élue auront le choix entre une offre Internet ultra-haut débit à 70 dollars et une autre à 120 dollars, qui comprendra des chaînes de télé ainsi que la Google Nexus, la tablette conçue par le groupe.

Les débits proposés permettent de supprimer le temps de chargement, de télécharger un film en haute définition en moins de cinq minutes, ou encore de suivre une conférence en trois dimensions et en temps réel en passant par Internet. Et pourquoi pas, d'inventer de nouveaux usages, c'est tout l'intérêt de cette initiative.

Anthony Morel et BFMbusiness.com