BFM Business

Google répond à Bercy qui veut l'attaquer en justice

Google

Google - Leon Neal - AFP

Le gouvernement français va assigner en justice Google et Apple pour "pratique commerciales abusives". Google a répondu en disant que ses pratiques sont "conformes à la législation".

Le gouvernement français a accusé Google et Apple de profiter de leur position de force sur internet pour écraser la concurrence. Le ministre de l'Economie et des Finances, Bruno Le Maire a donc décidé que l'Etat allait assigner en justice ces deux poids lourds de la Silicon Valley pour "pratiques commerciales abusives", exigeant une sanction de deux millions d'euros.

Google a immédiatement répondu que ses pratiques sont "conformes à la législation". Un porte-parole de Google France a ajouté: "Nous sommes prêts à expliquer notre position devant les tribunaux".

"Nous avons collaboré avec la DGCCRF"

"Avec plus de 1.000 téléchargements par seconde, Google Play est un excellent moyen pour les développeurs d'applications en Europe, de toutes tailles, dont beaucoup en France, de proposer leurs applications aux utilisateurs du monde entier", a encore estimé le porte-parole de Google France. "Nous avons collaboré avec la DGCCRF (Direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des fraudes) sur de nombreux sujets ces dernières années, y compris sur Google Play", a-t-il également rappelé.

La position ultra-dominante des géants américains utilisés par les individus et les entreprises pour accéder aux services internet constitue un sujet d'inquiétude récurrent pour le gouvernement. Avant Google et Apple, c'est Amazon qui avait été assigné en décembre dernier par Bercy devant le tribunal de commerce de Paris pour "déséquilibre significatif dans les relations commerciales" avec les entreprises qui vendent sur sa plate-forme en France.

D. L. avec AFP