BFM Business

Google dévoile sa nouvelle Nexus 7 pour mettre la pression sur Apple

Google a pratiqué une politique de prix agressive pour pénétrer le marché des tablettes.

Google a pratiqué une politique de prix agressive pour pénétrer le marché des tablettes. - -

Le géant de américain de l'informatique a présenté une version plus fine et plus puissante de sa tablette,ce mercredi 24 juillet. Une initiative qui doit lui permettre d'intensifier la lutte face à l'iPad d'Apple.

Google poursuit son offensive face à Apple sur le marché des tablettes. Ce mercredi 24 juillet, le groupe a dévoilé une nouvelle version de sa "Nexus 7". Concrètement, ce nouvel appareil est plus fin et plus performant que le modèle précédent, avec notamment un écran possédant une meilleure résolution.

Cette nouvelle version de la tablette doit ainsi permettre à l'entreprise d'accentuer la pression sur Apple et son iPad, Google étant devenu le principal rival de la société dirigée par Tim Cook. Son système d'exploitation, Android, utilisé par de nombreux fabricants de tablettes et de smartphones, n'y est pas étranger.

"Près d'une tablette sur deux vendues dans le monde est basée sur Android", a ainsi affirmé ce mercredi Sundar Pichai, vice-président de la division "Produits" de Google.

D'après lui, plus de 70 millions de tablettes Android ont été activées à ce jour dans le monde. A titre de comparaison, Apple a elle réussi à écouler un peu moins de 60 millions d'iPad, sur la seule année 2012.

Une stratégie offensive sur les prix

Pour se faire une place au soleil sur le marché des tablettes, Google avait décidé de pratiquer une politique de prix agressive sur la Nexus 7. Lors de son lancement, en septembre dernier, elle était vendue plus de moitié moins cher que l'iPad (200 dollars contre 500 pour la tablette d'Apple)

Ce tarif ne laissait qu'une marge faible à Google puisque le cabinet IHS isuppli avait calculé que le coût de la production de la Nexus 7 était de 159 dollars. Une stratégie, en fait, déjà mise en oeuvre par Amazon et son Kindle fire, qui a ensuite cassé un peu plus les prix avec l'arrivée de la Nexus7.

Une analyste, Benedict Evans, citée par Techcrunch, avait estimé que les ventes de la tablette de Google avait atteint, pour 2012, une fourchette de 4,5 à 4,8 millions d'appareils, la société ne communiquant pas, pour le moment, ses propres chiffres.

Un échec pour Microsoft

Sur le marché des tablettes, d'autres géants américains du high-tech ont tenté de faire une percée. Avec parfois moins de succès.

La semaine dernière, Microsoft a publié des résultats décevants, lestés par les ventes de "Surface", sa tablette lancée en octobre 2012. L'entreprise a tellement de mal à écouler son produit qu'elle est obligée de brader ses prix à "-30%".

Le titre de l'encadré ici

|||De la tablette à la TV: Chromecast

L'autre grande annonce, de Google, ce mercredi 24 juillet, plus surprenante, a été Chromecast. Ce petit appareil, qui ressemble à une clef USB, permet de transposer d'une tablette ou un PC à une télévision HD des vidéos en ligne. Chromecast est ainsi compatible avec Netflix ou encore Youtube.

Cette initative est là encore une réponse à Apple qui a déjà lancé "Airplay", un service permettant de lancer du contenu depuis un Ipad, Iphone ou Ipod.

J.M. avec AFP