BFM Business

En Irlande, Apple crée 1.000 emplois mais ça ne plaît pas à tout le monde

A Cork, ce petit quartier résidentiel va accueillir un nouvel immeuble d'Apple et un millier de nouveaux salariés. Les riverains n'en voulaient pas, mais les autorités ont donné leur feu vert.

A Cork, ce petit quartier résidentiel va accueillir un nouvel immeuble d'Apple et un millier de nouveaux salariés. Les riverains n'en voulaient pas, mais les autorités ont donné leur feu vert. - Paul Faith - AFP

Les autorités irlandaises viennent d'autoriser Apple à développer son siège européen ce qui occasionnera la création d’un millier d’emplois en 2017. Mais les habitants du quartier s'opposent à ce projet qui bouleverse leur quotidien.

Accusé par l’Union européenne d’avoir bâti un système d’optimisation fiscale d’ampleur qui peut lui coûter une dizaine de milliards de dollars, Apple veut montrer qu’il participe à la croissance européenne. L’expansion de son siège européen basé en Irlande va occasionner le recrutement de 1.000 salariés supplémentaires ce qui portera à 6.000 personnes l’effectif du groupe dans le pays.

L'immeuble qui accueillera les nouvelles recrues disposera également d’un parking de 752 places. Il doit être livré fin 2017 et Apple s'est empressé de préciser que le chantier occasionnera le recrutement de 200 ouvriers du bâtiment.

Tim Cook a haussé le ton

Comme le révèle The Irish Independent, ce projet vient d’être autorisé par An Bord Pleanala, l’organisme de validation des grands projets industriels en Irlande, après des mois de discussions avec les riverains qui se sont groupés en collectif pour bloquer le développement des infrastructures d’Apple.

Ces derniers estiment que leur quartier, jusque là résidentiel, ressemble de plus en plus à une zone industrielle et que l’immeuble prévu, qui fera quatre étages, va boucher la vue des habitants dont les maisons du quartier ne dépassent pas deux étages.

Face à cette levée de boucliers, Tim Cook a haussé le ton. Il a prévenu le Conseil municipal, qu’en cas d’impossibilité de bâtir ce nouveau bâtiment, il y aurait un "impact négatif sérieux sur l'économie locale et nationale" et que "la limitation de cette expansion pourrait conduire Apple à déménager vers un autre emplacement avec de graves conséquences pour l'économie." Le message semble avoir été entendu par les autorités locales et nationales.

https://twitter.com/PascalSamama Pascal Samama Journaliste BFM Éco