BFM Business

Comment les banques en ligne recrutent à prix d'or de nouveaux clients

La banque de l'opérateur télécoms a enregistré des pertes d'exploitation de 31 millions d'euros sur le troisième trimestre 2018.

La banque de l'opérateur télécoms a enregistré des pertes d'exploitation de 31 millions d'euros sur le troisième trimestre 2018. - Eric Piermont-AFP

Orange Bank passe à 160 euros sa prime de bienvenue pour les nouveaux clients déjà abonnés des services télécoms de l'opérateur. Une promotion agressive qui illustre la guerre commerciale livrée par les banques en ligne pour séduire le chaland.

La banque de l'opérateur sort son chéquier pour accélérer sa conquête de nouveaux clients. Pour "fêter" le premier anniversaire de son lancement commercial, Orange Bank augmente sa prime de bienvenue. Celle-ci, déjà généreuse, passe de 120 à 160 euros (pour une période limitée, jusqu'au 14 novembre) pour tout nouveau client qui est aussi abonné fixe ou mobile de l'opérateur télécoms y compris de ses offres Sosh low cost. Si ce n'est pas le cas, la prime de bienvenue reste fixée à 80 euros. 

Chaque parrain d'un nouveau client reçoit par ailleurs 50 euros pour chaque parrainage réalisé dans la limite de 10, soit 500 euros au maximum.

Pour Orange Bank, ces généreuses primes de recrutement ont un coût élevé et pèsent sur les comptes de son activité. Au 3e trimestre 2018, les résultats de l'opérateur font apparaître pour son activité bancaire une perte d'exploitation de 31 millions d’euros, ce qui porte à 92 millions d'euros ses pertes opérationnelles sur les neuf premiers mois de 2018. La banque de l'opérateur, qui s'est fixée un objectif ambitieux de 2 millions de clients d'ici 10 ans, revendiquait le recrutement de 15.000 à 20.000 clients sur le troisième trimestre 2018.

Les cadeaux de bienvenue sont courants chez les banques en ligne

Orange Bank n’est, bien entendu, pas la seule banque en ligne à afficher des pertes. La plupart de ses rivales sont aussi en phase de conquête agressive de nouveaux clients à grand coup d'opérations promotionnelles ou publicitaires et de dépenses en marketing, qui pèsent aussi sur leurs comptes.

Les cadeaux de bienvenue sont légion chez les banques internet. Chez Hello Bank (groupe BNP Paribas), la carte Visa est gratuite et la prime est de 80 euros. Chez ING Direct, la prime de bienvenue atteint aussi 80 euros (jusqu'au 13 novembre 2018) et la carte Gold est gratuite. Chez EKO (Crédit Agricole), ce sont 8 mois d'abonnement au service Deezer de streaming musical qui sont offerts à tout nouveau client.

"Le nombre d’ouvertures de compte en France par des banques digitales est passé de 2,5 millions il y a dix ans à près de 4 millions, et cette progression n’a profité quasiment qu’aux néobanques" affirmait le nouveau patron d'Orange Bank, Paul de Leusse, dans Le Monde. Mais la rentabilité atteindra, l'équilibre financier de la banque de l'opérateur n'étant prévu qu'en 2022...

Frédéric Bergé