BFM Business

Cette start-up française cartonne avec le smartphone pour baroudeurs

La marque française qui fabrique des smartphones ultra-résistants pour les sportifs de l'extrême, fédère autour d'elle une équipe de passionnés de sports.

La marque française qui fabrique des smartphones ultra-résistants pour les sportifs de l'extrême, fédère autour d'elle une équipe de passionnés de sports. - Galerie Alpine Line project-CrossCall

Une PME aixoise, premier prix Deloitte Technology Fast 50, catégorie matériel et électronique, a vu son chiffre d'affaires progresser de 1987% en 4 ans. Sa spécialité: un smartphone qui résiste aux conditions extrêmes.

Pour réussir sur un marché ultra concurrentiel comme le smartphone, mieux vaut jouer la carte de la niche ou du produit de spécialité. C'est ce dernier choix qui a permis à la PME Crosscall, spécialiste des smartphones "endurcis" pour baroudeurs et sportifs, de voir ses efforts récompensés par son entrée dans le palmarès national du cabinet Deloitte 2016. Dans ce classement annuel qui identifie des entreprises technologiques à très fort potentiel de développement, la société basée à Aix-en-Provence a remporté la première place nationale dans la catégorie "matériel-électronique". La progression de son chiffre d'affaires a atteint 1987% sur les quatre dernières années.

Fondée en 2009, Crosscall a choisi dès l'origine de concentrer son effort sur le segment des mobiles conçus pour être utilisés dans des situations extrêmes. Ses smartphones sont étanches, dotés d’une grande autonomie et conçus pour résister aux chocs et aux chutes.

Bpifrance lui a accordé un prêt de 2 millions d'euros

Après une première levée de fonds auprès d’ACG Management de 4,5 millions d'euros, en avril 2016, le constructeur français s'est vu octroyer, il y a quelques semaines, un "prêt croissance International" par la banque publique d’investissement (Bpifrance) de 2 millions d'euros. Ce prêt vient soutenir ses ambitions de développement à l’international. Jusqu'à présent, la PME s'est surtout fait connaître dans l'Hexagone où ses produits sont vendus en grande distribution (FNAC, Darty, Décathlon, etc.), par des réseaux spécialisés (magasins de sport tels Le Vieux Campeur) ou même des professionnels (Saint-Gobain, Loxam).

Forte de 65 salariés, Crosscall a enregistré un chiffre d’affaires de près de 17 millions d’euros sur l’exercice clos au 31 mars 2016 et vise 40 millions d'euros sur son exercice en cours. La société a pour objectif d’atteindre 100 millions d'euros de chiffre d’affaires d’ici trois ans.

La PME aixoise se distingue pour avoir soudé autour de ses produits une communauté d’"ambassadeurs" de sa marque, souvent des sportifs chevronnés tels Xavier De Le Rue, une vedette du snowboard freeride, quatre fois champion du monde de boardercross.

Frédéric Bergé
https://twitter.com/BergeFrederic Frédéric Bergé Journaliste BFM Éco