BFM Business

C'est le moment de revendre votre iPhone pour vous payer le nouveau

-

- - Jaques Demarthon - AFP

Après chaque lancement d’un nouvel iPhone, c’est tout un écosystème qui se met en branle. De nombreux utilisateurs vendent l’ancien modèle pour s’en offrir un plus récent. Et, s’il n’existe pas de cote officielle, les tarifs sont normés par l’offre et la demande.

En matière d’iPhone, le bonheur des uns fait le bonheur des autres. Ceux qui en ont les moyens peuvent s'offrir la dernière génération, tandis que les autres peuvent se payer un modèle ancien à un prix très intéressant, en s'offrant un appareil reconditionné. Cette frénésie fait donc également le bonheur de ceux qui veulent se séparer de leur ancien modèle. Le meilleur moment pour vendre un iPhone, c'est en septembre après la keynote d’Apple.

Chez Cash Converters, à chaque nouvelle annonce d’iPhone, c’est 25% d'iPhone de plus qui arrivent à la vente. "Avec l’arrivée du 8, ce sont les possesseurs d’iPhone 5 et 6 qui viennent vendre leur appareil pour s’en offrir un nouveau", nous a indiqué Ronan Pensec, directeur de réseau chez Cash Converters Europe.

Aucune cote, mais les tarifs sont normalisés

Combien vaut un vieil iPhone? Depuis la disparition du magazine SVM Mac qui établissait une cote de l'occasion des produits Apple, il n'existe aucune cote officielle. Les tarifs s’établissent en fonction de l’offre et de la demande sur Internet, avec pour principaux baromètres eBay et le leboncoin.

Au lendemain de la keynote, leboncoin affichait des milliers d'annonces déposées dès la fin de la présentation d'Apple. Les sommes demandées par les particuliers souhaitant vendre leur iPhone vont de quelques euros pour un iPhone 4 ou 5 jusqu'à 1000 euros pour un 7 Plus, le plus cher de la précédente gamme. Les tarifs d'un 6s en 64 Go vont jusqu'à plus de 500 euros. Pour Ronan Pensec, ces tarifs ne sont pas crédibles. "Le décalage est si important avec la valeur réelle, qu’il s’agit sans doute d’une base de négociation".

À l'opposé de ces tarifs parfois démesurés, on trouve les sites spécialisés dans l'achat de smartphones. Sur largusdumobile.com, un iPhone 6s en 64 Go est repris pour 261 euros. Sur la Centrale du Mobile, ils sont rachetés autour de 250 euros. Et à chaque fois, l’état de l’appareil a une influence sur le prix.

Mais on peut en obtenir plus. Apple fait une offre de reprise et les prix sont plus alléchants. La marque propose 315 euros pour un 6s à une condition: il faut commander un nouveau smartphone. Pareil chez Cash Converters qui offre un peu plus de 300 euros pour un 6s. "En réalité, comme Apple, nous n’achetons pas seulement des iPhone usagés, mais surtout des nouveaux clients".

Le marché de l'occasion fait les affaires d'Apple

Toutefois, ces tarifs ne sont pas établis au doigt mouillé. C'est ce qu'explique Ronan Pensec de Cash Converters: "Nous avons développé un algorithme qui établit un prix moyen en calculant en temps réel les achats et les ventes sur l’ensemble de notre réseau. Ces prix sont publiés en ligne sur notre site et le tarif indiqué est garanti en magasin si bien sûr l’état du matériel indiqué par le client correspond à la réalité".

Un business qui ne se fait pas au détriment d’Apple. D’ailleurs, le groupe californien ne tente même pas d’y mettre son grain de sel, et pour cause: tous les possesseurs d’iPhone ont de la valeur. Une fois équipés, ils continueront de faire progresser le nombre d’utilisateurs et leurs données alimenteront les dataservers de Cupertino. Des informations qui ont de la valeur, qu’elles proviennent d’un vieil iPhone 5 à 100 euros ou d’un iPhone X flambant neuf à plus de 1000 euros.

Si le marché des smartphones neufs arrive à saturation comme le montre le ralentissement des ventes en 2016 pour tous les fabricants, celui de l’occasion ne cesse de grimper. Selon le cabinet CCS Insight, il représentait un chiffre d’affaires mondial de 17 milliards de dollars en 2016 et pèsera plus de 30 milliards en 2020. En France en 2016, 1,9 million de smartphones reconditionnés ont été vendus, soit deux fois plus qu’en 2015.

Effacez vos données personnelles avant de vendre votre iPhone

Un iPhone est bien plus qu’un simple appareil électronique, puisqu’il contient des données personnelles (contacts, calendriers, photos, vidéos, login et mots de passe, empreinte digitale…) qu’il vaut mieux effacer avant de le céder après, bien sûr, les avoir sauvegardées sur un ordinateur. Pour cela, il faut aller dans les réglages pour réinitialiser l’appareil et effacer ainsi tout son contenu. Pour les données bancaires utilisées par Apple Pay, il faudra déconnecter l’appareil d’iCloud avant de le céder. Et pour récupérer ces informations sur un nouvel iPhone, il suffira de le connecter sur le PC où se trouvent des données sauvegardées pour le restaurer. Sur son site, Apple explique en détail le processus.

https://twitter.com/PascalSamama Pascal Samama Journaliste BFM Éco