BFM Business

Avec sa cabine d'essayage virtuelle, Carrefour veut vous vêtir à distance

Essayer la nouvelle collection Automne/Hiver de Tex de Carrefour, sans se déplacer, est désormais possible.

Essayer la nouvelle collection Automne/Hiver de Tex de Carrefour, sans se déplacer, est désormais possible. - Jacques Demarthon-AFP

Essayer des vêtements sans se déplacer? C'est le pari de Carrefour qui teste l'essayage virtuel via Internet à partir d'un avatar créé à partir de vos mensurations.

Essayer des vêtements en faisant la queue aux cabines d'essayage vous fait horreur ? Carrefour a peut-être la solution pour vous.

A l’occasion de cette rentrée 2015, l'enseigne propose l’essayage virtuel en ligne, avec l'agence Arena Media. Pour Carrefour, il s'agit d'accélérer la mise en oeuvre de sa stratégie dans les technologies numériques, quelques jours après l'ouverture de négociations pour le rachat du site Rue du commerce.

Il teste le technologie de la start-up française Fitle, permettant de créer un avatar en 3D. Elle a été adoptée à l’occasion du lancement de sa nouvelle collection de 40 pièces de vêtements pour femme, issues de sa marque TEX.

Tout passe au préalable par la création d'un avatar numérique en fonction des mensurations de l’internaute.

Après ouverture d’un compte grâce à l’application mobile Fitle (disponible sur Apple Store et Google Play Store), il convient de créer la réplique virtuelle précise de l'individu en 3D, qui servira ensuite aux essayages.

Pour ce faire, il faut prendre avec son smartphone, quatre photos de soi (en sous-vêtement) prises sous des angles différents (une de face, une de dos, deux de profil) et ajouter une indication de sa taille.

En 2014, Carrefour a déjà expérimenté l'essayage virtuel

Une fois l’avatar créé, il convient de se rendre sur le site web de l'enseigne (http://www.tex.carrefour.fr) pour essayer virtuellement les 40 nouvelles pièces de la marque.

En 2014, Carrefour avait déjà expérimenté dans six galeries marchandes des cabines d’essayages virtuelles permettant de tester les tenues vendues, sans devoir se changer. Il s'était à l'époque associé avec l'afficheur Clear Channel dont les écrans publicitaires de promotion de la collection de vêtements, faisaient office de cabine virtuelle.

Par ailleurs, Carrefour propose actuellement, dans son magasin du centre commercial Qwartz de Villeneuve la Garenne (Hauts-de-Seine) au rayon habillement, un miroir virtuel. Ce système permet, avec un vêtement essayé, de se voir en 360° et d’envoyer photos et vidéos à ses proches ou de les partager sur les réseaux sociaux.

-
- © Avec la technologie de Fitle, il est possible de créer son avatar depuis son smartphone, en prenant des photos, qui sont ensuite traitées par l'application téléchargée.
Frédéric Bergé