BFM Business

Apple s'attaque aux accessoires contrefaits vendus par Amazon

Apple porte plainte contre Mobile Star LCC,  société qui, jusqu'à maintenant, vendait des chargeurs avec leur câble d'alimentation présentés comme "authentiques" sur Amazon.

Apple porte plainte contre Mobile Star LCC, société qui, jusqu'à maintenant, vendait des chargeurs avec leur câble d'alimentation présentés comme "authentiques" sur Amazon. - Wikipedia-Licence Creative Commons BY-SA 3.0

Apple poursuit en justice un fabricant de câbles et de chargeurs pour iPhone. Ses produits contrefaits, présentés comme des originaux de la marque à la pomme, étaient vendus par Amazon. Pour Apple, il y aurait, en plus, des risques à les brancher sur ses appareils.

Amazon est indirectement mis en cause par Apple pour avoir vendu des produits contrefaits sur son site d'e-commerce. Officiellement, la firme à la pomme a porté plainte devant un tribunal californien contre Mobile Star LCC, un fabricant de câbles d'alimentation et de chargeurs pour matériels Apple. Ces deux catégories de produits étaient vendues en ligne comme des produits originaux estampillés Apple alors qu'il s'agissait en fait de contrefaçons. Pour Apple, le marché des accessoires est un marché juteux qu'il veille à ne pas laisser à la portée des contrefacteurs.

Le fabricant californien s'est rendu compte de la supercherie en les achetant lui-même sur le site officiel d'Amazon, sans même passer par un vendeur tiers hébergé par la plateforme d'e-commerce. En neuf mois, plus de cent accessoires présentés comme "authentiques" se sont révélés être, selon un site spécialisé américain, des produits contrefaits pour 90% d'entre eux.

Apple s'étonne qu'Amazon vende ces contrefaçons

Outre l'usurpation de sa marque qu'il combat, Apple met en garde le consommateur contre les risques liés à l'utilisation de ces câbles et chargeurs. Ces produits en question n’ayant pas passé les différents tests de sécurité électrique obligatoires des produits estampillés Apple, ils peuvent endommager les iPhone, iPad ou iPod qu'ils sont censés alimenter en courant ou tout simplement ne pas fonctionner avec eux.

Dans l'argumentaire justifiant sa plainte, Apple met aussi indirectement sur la sellette la réputation d'Amazon comme e-commerçant "fiable", même si ce dernier n'est officiellement pas poursuivi. "Les consommateurs, en se fondant sur la réputation de Amazon.com, n'ont aucune raison de soupçonner que les chargeurs qu'ils ont achetés, ne sont pas authentiques. Ceci est particulièrement vrai lorsque, comme ici, les produits sont vendus directement par Amazon.com et sont présentés comme des vrais produits d'Apple utilisant les propres photos promotionnelles d'Apple" explique le concepteur des iPhone. Cela ressemble à un "amical" avertissement invitant le géant de l'e-commerce à revoir la qualité et le sérieux de ses fournisseurs en amont...

Frédéric Bergé
https://twitter.com/BergeFrederic Frédéric Bergé Journaliste BFM Éco