BFM Business

Apple licencie un ingénieur pour avoir laissé sa fille filmer l'iPhone X  à la cantine

En visite au nouveau campus d’Apple à Cupertino, Brooke Amelia Peterson a filmé l'iPhone X de son père.

En visite au nouveau campus d’Apple à Cupertino, Brooke Amelia Peterson a filmé l'iPhone X de son père. - Brooke Amelia Peterson-YouTube

Un ingénieur d'Apple a été mis à la porte pour avoir laissé sa fille publier sur YouTube une vidéo de l'iPhone X qu'il avait en sa possession. Fait aggravant, ces images ont été prises dans l'enceinte même du campus d'Apple.

Ce père aurait-il dû faire signer un accord de non-divulgation d'informations sur l'iPhone X à sa propre fille? S'il lui avait au moins interdit d'exploiter les images qu'elle s'est amusé à diffuser sur internet, cet ingénieur d'Apple aurait en tout cas pu éviter de se retrouver licencié. Il doit en effet son triste sort à la vidéo devenue virale après sa publication sur YouTube, de sa fille, Brooke Amelia Peterson, filmant le tout dernier smartphone d'Apple qu'il avait en sa possession.

Ce n'est pas tant le fait d'avoir filmé l'iPhone X qui posait problème. Mais c'est le contexte du tournage et certaines images contenues dans la vidéo qui ont apparemment contrevenu à la très stricte politique de confidentialité d'Apple.

L'imprudente fille de cet ingénieur a filmé le smartphone de son père dans l'enceinte du tout nouveau campus d'Apple en Californie où il est habituellement prohibé de filmer en vidéo sans autorisation. Une des scènes qui posaient problème a été tournée dans la cafétéria du siège social.

En filmant un appareil non-encore commercialisé, même si l'iPhone X avait été présenté en septembre 2017, la jeune femme a aggravé son cas et celui de son père. L’iPhone X de son père était en outre un prototype contenant un QR Code confidentiel et sa vidéo, révèle le site américain The Verge, diffuse aussi quelques images (furtives) dans l’application Notes de l'Iphone où seraient apparus les noms de code de futurs produits Apple.

Dans une seconde vidéo publiée sur YouTube (cf ci-dessous), la jeune fille regrette les proportions totalement démesurées prises, selon elle, par la publication de sa vidéo, tout en se félicitant d’être entrée dans les tendances YouTube. Tout en défendant son père, la jeune adolescente précise qu'elle n'avait pas conscience d'avoir violé les règles internes d'Apple: "Ils ont fait ce qu'ils estimaient avoir à faire mais cela ne va pas m'empêcher de continuer à acheter des produits Apple" assure-t-elle.

F.Bergé