BFM Business

Apple fait entrer ses produits dans les usines avec l'aide de General Electric

General Electric va harmoniser ses équipements mobiles en optant pour l’iPhone et l’iPad pour équiper ses 330.000 employés.

General Electric va harmoniser ses équipements mobiles en optant pour l’iPhone et l’iPad pour équiper ses 330.000 employés. - Apple

En s'alliant avec GE pour développer des applis mobiles destinées au monde industriel, Apple confirme ses ambitions sur les marchés professionnels. Depuis 2014, il s'est adossé à IBM, SAP, Deloitte et Cisco pour mieux vendre ses iPhone, iPad et Mac aux entreprises.

Des usines bientôt garnies d'ingénieurs et de techniciens équipés d'iPhone et d'IPad? C'est l'objectif affiché par Apple en s'alliant avec General Electric (GE). Ce partenariat inédit avec un géant industriel vise à transformer des mobiles d'Apple en outils informatiques "pros" dotés d'applications exploitant les données de la plateforme numérique Predix. Celle-ci a été mise au point par GE pour permettre aux industriels de toutes origines de gérer des objets connectés au niveau des usines.

Les deux sociétés ont dévoilé un nouveau kit de développement de logiciels qui offre aux informaticiens les moyens techniques nécessaires pour concevoir ces applications. Il sera disponible le 26 octobre prochain.

Par exemple, une future application Predix sur iOS pourra avertir un salarié sur son iPhone d'un problème potentiel lié à un équipement industriel. Il pourra communiquer avec des équipes situées à distance, en collectant en temps réel les données pertinentes sur l'équipement concerné qu'il dépanne ou entretient.

La seconde bonne nouvelle pour Apple est que General Electric a aussi retenu l'iPhone, l'iPad et le Mac pour tous ses salariés à travers le monde, soit plus de 330.000 personnes.

GE va équiper ses 330.000 salariés de matériels Apple

Pour Apple, historiquement peu présent en entreprise (sauf dans certains secteurs comme l'édition, les médias, la publicité ou les arts graphiques), ce partenariat avec GE complète ses alliances récentes. En s'alliant avec des fournisseurs IT chevronnés, habitués à travailler avec les grands comptes, tels IBM, Deloitte, Cisco ou SAP, le fabricant californien a mis les bouchées doubles pour combler son retard sur les marchés professionnels qui sont aussi potentiellement générateurs de marges élevées.

Son alliance avec GE est d'autant plus pertinente que le géant industriel n'est pas qu'un utilisateur de technologies mais aussi un prescripteur. Outre sa plateforme Predix destinée aux industriels concernés par l'internet des objets, il développe des applications à la fois pour son usage interne et pour ses clients. Son application APM (Asset Performance Management) de GE, disponible dans l'App Store, aide ainsi les entreprises industrielles à accroître la fiabilité et la disponibilité de leurs machines de production.

Frédéric Bergé