BFM Business

Apple se trouve un nouvel allié pour placer l'iPhone et l'iPad en entreprise

L'alliance avec Apple prévoit que Deloitte mette en place 5000 conseillers stratégiques, chargés d'aider les entreprises à modifier leurs pratiques pour tirer profit des fonctions de l'iPhone, de l'iPad

L'alliance avec Apple prévoit que Deloitte mette en place 5000 conseillers stratégiques, chargés d'aider les entreprises à modifier leurs pratiques pour tirer profit des fonctions de l'iPhone, de l'iPad - Apple

Après s'être allié avec IBM, Cisco et SAP dans les logiciels et les applis professionnelles, Apple noue un partenariat d'ampleur avec l'influent cabinet Deloitte pour tenter d'imposer ses iPhone et iPad en entreprise.

Apple accélère son offensive pour imposer l'iPhone et l'iPad en entreprise. Le groupe s'associe avec Deloitte, cabinet influent auprès des grands comptes auxquels il dispense ses conseils pour les accompagner dans la transformation numérique de leurs activités.

L'alliance prévoit que Deloitte mette en place une équipe de 5.000 conseillers, spécifiquement chargés d'aider les entreprises à modifier leurs pratiques pour tirer profit des fonctions de l'iPhone, de la tablette iPad, et de manière générale de l'écosystème de services liés à iOS, le système d'exploitation mobile d'Apple.

Les deux groupes prévoient aussi de collaborer pour développer une nouvelle offre de Deloitte, baptisée EnterpriseNext, pour aider les clients du cabinet à "découvrir" les possibilités offertes par les produits d'Apple et à "développer rapidement des solutions personnalisées".

Apple s'active pour compenser le recul de ses ventes dans le grand public

Cet accord est le quatrième du genre pour Apple. Le fabricant californien multiplie ses efforts pour imposer ses mobiles davantage dans les entreprises, jusqu'ici chasse gardée de concurrents comme Microsoft ou, dans une moindre mesure, de Samsung.

La marque à la pomme a déjà conclu une série d'accords avec IBM pour le développement d'applis professionnelles sur iPhone et iPad, avec Cisco pour optimiser l'usage de ses tablettes et smartphones sur les réseaux internes d'entreprise et avec SAP pour développer des applications natives compatibles avec les logiciels de gestion de l'éditeur allemand.

La volonté d'Apple de mieux servir les entreprises avec des applications professionnelles adaptées s'inscrit dans un contexte où ses ventes d'iPhone et d'iPad reculent auprès du grand public.

Frédéric Bergé
https://twitter.com/BergeFrederic Frédéric Bergé Journaliste BFM Éco