BFM Business

Amazon ouvre ses entrepôts pour redorer sa réputation

Amazon ouvre ses entrepôts américains au public.

Amazon ouvre ses entrepôts américains au public. - -

Le leader du e-commerce, échaudé par les critiques sur sa manière de traiter ses salariés, a décidé de jouer la transparence. Il a ouvert ses entrepôts géants au public.

Opération dédiabolisation chez Amazon. Le géant américain du e-commerce a décidé d'ouvrir au public certains de ses gigantesques entrepôts, où les conditions de travail sont souvent pointées du doigt.

La réservation se fait en ligne, comme pour un séjour à l'étranger. Mais au lieu d'une escapade romantique à Florence, vous partez dans un entrepôt à Phoenix, dans l'Arizona, pour une visite guidée d'une heure dans le cœur du réacteur d'Amazon. Ces gigantesques hangars d'où sont dispatchés des millions de produits chaque jour.

Un semi-marathon par jour

Si Amazon invite le grand public dans les entrailles de son business, ce n'est pas par plaisir. Le groupe est réputé chouchouter ses clients, mais un peu moins les salariés de ses entrepôts.

Des livres, des reportages et des grèves ont mis en lumière leurs conditions de travail. Les rayonnages interminables qu'il faut arpenter pour assembler les commandes. Dans certains cas, l'équivalent d'un semi-marathon de marche par jour. Ou encore les cadences chronométrées, 33 secondes pour aller chercher un produit, pas une de plus.

Cette opération portes ouvertes d'Amazon est une tentative de redorer sa réputation. Aucun problème d'image ne doit enrayer les rouages de la colossale machine logistique, clé de voûte de sa domination du secteur du e-commerce.

Anthony Morel