BFM Business

Amazon en grève dans le Loiret

Les salariés d'Amazon demandent notamment un salaire mensuel minimum de 1.700 euros brut.

Les salariés d'Amazon demandent notamment un salaire mensuel minimum de 1.700 euros brut. - -

Les salariés de la plateforme Amazon du Loiret seront en grève mercredi 11 juin. Ils protestent contre l'échec des négociations annuelles obligatoires.

Après l'Allemagne, c'est au tour de la France. Les syndicats CGT, FO et Sud ont lancé un préavis de grève pour mercredi 11 juin sur la plateforme logistique d'Amazon à Saran (Loiret). Ils protestent contre l'échec des négociations annuelles obligatoires. Les syndicalistes appellent les 950 salariés du site à faire grève toute la journée et à participer à un barbecue devant les grilles, entre 11h00 et 14h00.

"Les propositions de la direction sont inacceptables, le seul moyen pour revenir à la table de négociation, c'est de débrayer", a déclaré Sébastien Boissonnet, délégué syndical central CGT.

Une pause de 30minutes

Les négociations annuelles obligatoires qui ont eu lieu en mai ne satisfont pas les syndicats. Ils demandent un 13e mois complet sur 2014, la suppression du gel des salaires pour quatre des six catégories de personnel (les deux catégories les plus basses ont obtenu des hausses de 0,6% et 1,4%), un salaire mensuel minimum de 1.700 euros brut et la négociation de la modification du système de pauses.

Par ailleurs, la direction souhaite instaurer une pause unique de 30 minutes, contre deux pauses de 20 minutes actuellement, ce que les représentants des salariés refusent.

Le géant américain de la vente à distance compte deux autres plateformes en France, à Montélimar (Drôme), et près de Douai (Nord).

D. L. avec AFP