BFM Business

1 million de voyageurs ont téléchargé l'appli SNCF pendant la grève

La SNCF fait face à une série de dysfonctionnements.

La SNCF fait face à une série de dysfonctionnements. - Thomas Samson - AFP

Face aux dysfonctionnements en série, la compagnie veut améliorer sa communication. Et permettre aux voyageurs d'être informés le plus vite possible des perturbations les concernant. Elle a prévu d'investir 150 millions d’euros en ce sens.

Alors que les douze derniers mois ont été synonymes de galère pour les voyageurs, la SNCF va mettre le paquet pour améliorer… sa communication. Il y a apparemment urgence. Selon les dirigeants de la compagnie ferroviaire, c’est bien là que le bât blesse. "Auparavant, nous considérions que notre priorité était de faire partir le plus de trains possible malgré les difficultés. Cela ne sert à rien si ceux qui peuvent les emprunter ne sont pas informés", explique à L’Opinion Mathias Vicherat, son directeur général adjoint. "Désormais, nous travaillons parallèlement sur les deux sujets. C’est un changement de culture radical".

"10 millions de personnes ont téléchargé notre appli"

Quelque 150 millions d’euros vont ainsi être investis pour moderniser, réparer, ou repenser les méthodes de communication. Même si certaines sont déjà efficaces: "10 millions de personnes ont téléchargé notre appli, dont 1 million pendant la grève", selon Mathias Vicherat.

Reste à faire en sorte que les informations soient les mêmes que celles données en gare par les agents SNCF. "C’est un biais", reconnait Benjamin Huteau, responsable de l’information voyageurs, toujours dans l’Opinion. "Mais l’appli est de plus en plus fiable, et nous devons inciter nos personnels à s’y référer."

Malgré tout, la compagnie estime que son système d’information serait plus efficace… si les voyageurs y mettaient du leur. "Nous devons aussi pousser les clients à donner leurs coordonnées : seuls 85% le font lors de l’achat d’un billet", déplore ainsi Mathias Vicherat.