BFM Business

Siemens va supprimer 15.000 emplois

Ce plan de départs a été mis au point par l'ancien patron Peter Löscher

Ce plan de départs a été mis au point par l'ancien patron Peter Löscher - -

L'industriel allemand veut faire partir 4% de son effectif en privilégiant les départs naturels et volontaires.

Siemens entend supprimer 15.000 emplois d'ici fin 2014, dont le tiers en Allemagne, dans le cadre d'un programme d'économies de six milliards d'euros, a déclaré dimanche 29 septembre le conglomérat industriel allemand.

La direction et les syndicats sont parvenus à un accord sur environ la moitié des suppressions d'emplois et devraient s'entendre ultérieurement sur les modalités de la deuxième vague de départs, a indiqué le porte-parole du groupe.

Aucun licenciement n'est intervenu à ce stade, et Siemens souhaite que les suppressions de postes prennent la forme de départs naturels ou volontaires.

7.000 salariés en France

En Allemagne, environ 2.000 emplois seront supprimés dans l'activité industrielle du groupe, 1.400 dans sa division d'énergie, 1.400 dans les infrastructures, a encore indiqué le porte-parole.

A la clôture de l'exercice fiscal, lundi soir, Siemens comptera environ 370.000 collaborateurs, autant que l'an dernier. En France, le groupe compte 7.000 salariés, indique son site internet.

Ce plan de réduction des coûts avait été mis au point par l'ancien président du directoire Peter Löscher, débarqué en août à la suite d'un nouvel avertissement sur ses résultats. Il avait été remplacé par le directeur financier du groupe, Joe Kaeser.

BFM Business.com & Reuters