BFM Business

Malgré la crise, Peugeot termine mieux 2020 que 2019 grâce à "un rebond extraordinaire"

Fleuron de PSA, la marque Peugeot a connu un rebond extraordinaire au deuxième semestre, explique Jean-Philippe Imparato, directeur de la marque, dans Good Morning Business.

Peugeot va bien. Alors que PSA vient de publier ses résultats 2020, avec une baisse de 27,8% de ventes mondiales sur un an, la marque Peugeot tire son épingle du jeu, à en croire son directeur Jean-Philippe Imparato.

Invité sur BFM Business ce jeudi, il a reconnu avoir traversé, comme tous les constructeurs, "une année extrêmement difficile" et surtout "un semestre extrêmement dur" mais a pu compter sur un "rebond extraordinaire au deuxième semestre".

Pour preuve : "les carnets de commandes ont augmenté puisque le point de sortie du portefeuille de commandes à livrer sur le premier trimestre 2021, que j'ai à fin décembre pour Peugeot, est à +15% par rapport à décembre 2019" explique Jean-Philippe Imparato. "Donc on sort mieux de fin 2020 qu'on est sorti de fin 2019."

En outre, "la part de marché de la marque sur 5 régions sur 6 dans le monde augmente" poursuit le directeur qui assure même que dans 29 pays, "la part de marché où les volumes établissent un record".

Peugeot a pu compter sur un renouvellement de gamme pendant l'année et les bonnes ventes de ses véhicules électriques ou hybride. Ainsi, 14% des ventes des modèles 208 et 2008 étaient en électrique et 17% étaient en hybride rechargeable. De la même façon, 27% des nouveaux 3008 et 5008 ont été vendus en hybride rechargeable.

Thomas Leroy Journaliste BFM Business